Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

L’AJD/MR boucle l’année avec un projet clé en main


Dans moins de 4 jours, In Shah Allah, l’AJD inaugurera son siège à Boghe. Ancienne terre des royaumes du Tekrour et plus tard du Fouta Toro, l’actuelle ville de Boghe est cosmopolite, une « Afrique en miniature », où se retrouvent bambanas, soninkés, harratines, wolofs et même les fameux serers qui se sont mélangés au gré de l’histoire.

Administrativement, la ville de Boghe appelée Dubango e Hartallo (du nom Dubango Bellal Demba Bawura Aali Pate qui selon l’oralité aurait donné son nom aux 2 premiers villages implantés sur la dune (Tulde) est repartie en 3 quartiers : Boghe-Escale, Boghe Dow et Nioly. En plus, le département compte au moins 20 villages (Toulde, Thide, Thienel, Sarandougou, Bakaw, Lopel, Thialgou ect.).

Sur le plan éducatif, la ville compte encore une brillante école coranique (Dudal Galle Sakhoobe) qui a hébergé d’illustres étudiants dont Amadou Mountagha Tall (père de Ceerno Mountagha), Seydou Nourou Tall, Ceerno Ali Dioum, Alpha Ndumbul-Meri, Ceerno Amadou Tidiane Wone, Ceerno Mouhajii de Olol Diawbe, Alpha Galo Mody de Daka Law.

Boghe a aussi abrité l’une des premières écoles (1908) qui a vu passer plusieurs bogheens devenus par la suite d’éminents commis de l’Etat et/ou cadres de hauts niveaux (Ministres, Gouverneurs, préfets, SG de ministres, Directeurs, Ingénieurs, Professeurs, Consultants, Ambassadeurs etc.) même si bon nombre d’entr’eux ont emprunté des trajectoires politiques et intellectuelles peu glorieuses……Boghe, c’est aussi son réseau hydrographique : le fleuve Sénégal, ses, ses terres fertiles du Walo et du diery qui aiguisent l’appétit d’un pouvoir qui veut tout avoir sans absolument rien donner……….Nous ne terminerons pas ces petits détours historiques sans parler de Boghe qui abrita un des deux centres sous régionaux de recherche vétérinaire malheureusement supplanté depuis les années de braise par une base militaire dont la mission est évidemment d’intimider et de réprimer les plus récalcitrants au système en place.

C’est cette ville cosmopolite qui accueillera, dans moins 4 jours, une forte délégation de l’AJD/MR pour les besoins de l’inauguration de son joyau politique. C’est un grand honneur que d’ouvrir un siège dans une ville qui a joué et qui continue de jouer un rôle de premier plan dans des domaines aussi variés que sont la culture, la religion, l’économie et la politique.

A travers cette belle et imposante bâtisse, située à quelques encablures de deux institutions mythiques que sont l’école III et le lycée de Boghe, l’AJD/MR se déploie et s’approche du corps électoral longtemps abusée par l’élite dirigeante et ses souteneurs locaux.

Au-delà des murs, il y’a un cadre, une institution, un repère, une vision politique qui prennent corps pour le pays et pour la ville ; Il s’agit d’un attachement à un idéal politique inscrit noir sur blanc dans le programme politique du parti qui est déployé auprès des populations.

Il revient aux militantes et militants de L’AJD/MR de faire comprendre que ce parti est un esprit, une vision d’une Justice sociale effective, un cadre de lutte contre le régionalisme, l’esclavage et le racisme. L’AJD/MR est aussi un combat politique pour l’ancrage de la Mauritanie dans l’Afrique noire.

Au niveau local il s’agira d’affirmer la vision programmatique du parti qui se bat pour extirper les populations des défis majeurs car Boghe, a l’instar de la vallée, souffre et a aussi souffert des évènements douloureux qui continuent de l’endeuiller : Exécutions sommaires, tortures, expropriations des terres, chômage des jeunes diplômés noirs, exclusion au niveau de l’état, déficit d’ces a la sante, dégradation des cadres scolaires, déficit dans l’accès à l’eau potable, dégradation du casier rizicole etc.… et bien d’autres challenges qui ont souillé la cohabitation et ce, depuis l’accession de la Mauritanie à la souveraineté internationale.

Adama NGAIDE

AJD/MR. USA

Facebook – Le 26 décembre 2017
Dimanche 31 Décembre 2017 - 13:07
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 547