Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

L’Etat dompté par les marabouts ?


L’Etat dompté par les marabouts ?
De sources informées, l’ancien gouverneur de la BCM et son adjoint, retenus en prison suite à la plainte formulée contre eux par l’Etat mauritanien, sont en passe de retrouver la liberté.

La perspective est certes salutaire pour tout citoyen épris de paix et de justice dès lors où elle rétablit le droit après la libération des trois hommes d’affaires concernés dans le même dossier, il reste que la forme n’a pas été observée ; la décision d’élargir ces deux prévenus intervenant, en dernier ressort, après des pressions particulières de… marabouts sur les pouvoirs publics. Une fin qui consacre la puissance des forces traditionnelles sur le droit et sur la constitution.

Alors que nous pensions cette époque révolue, comment alors comprendre, que les Autorités de l’heure, affichant jusque-là des dehors d’implacabilité, ne puissent résister à l’influence des chefs traditionnels ? Il n’y a pas de doute, l’issue qui s’annonce dans cette affaire, consacre la faillite de l’Etat devant les marabouts, au grand dam des règles élémentaires de bonne gouvernance et du droit.



En effet, au rythme d’évolution des choses, les marabouts sont en train de se suppléer à la force de l’Etat, devenant à l’occasion, les seuls interlocuteurs crédibles et légitimes dans toutes les transactions, dans toutes les actions et dans tous les débats.

Quelle est la force d’un Etat qui ne dispose d’aucun poids face aux pouvoirs traditionnels, d’aucune force de coercition véritable et sérieuse pour faire appliquer les lois qu’il édicte ? Quelle régulation, si la justice ne parvient pas à mener ses affaires jusqu’à terme et sans immixtion de l’Exécutif ?

L’Etat mauritanien, aussi dépourvu, démantelé qu’il sera à terme, que pourra-t-il réguler alors qu’il est incapable de résister aux forces traditionnelles ? Un Etat, pour se fonder et s’imposer à ses populations, doit d’abord prouver par son existence qu’il est l’ultime recours.

L’histoire nous montre que les Etats qui se sont laissés dominer par les forces obscures, ont tous fini par céder des pans entiers de leur pouvoir, avant de disparaître.

Un Etat qui se veut incontestable et incontesté, doit être jaloux de sa puissance. Il a l’obligation de préserver sa force, ses compétences et les champs qui en dépendent. Le cas contraire, il s’achemine vers sa propre destruction.

MOMS


source : L’Authentique
Vendredi 15 Janvier 2010 - 17:28
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Taarikh le 15/01/2010 23:55
Il est temps de libérer Naji, en libérant les 3 plus grands voleurs , la justice ne fait plus son travail. Naji était exécuteur de ce détournement, il avait les mains liés et il n'avait aucune assise politique ni tribale. C'était un peureux, devant ces malfaiteurs, il avait les mains liés, pauvre Naji.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543