Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

L'ONU propose une série de mesures pour éradiquer l'esclavage en Mauritanie


L'ONU propose une série de mesures pour éradiquer l'esclavage en Mauritanie
Une mission d'experts indépendants des Nations unies conduite par le rapporteur spécial sur les formes contemporaines d'esclavage, Mme Gulnara Shahinian, en visite en Mauritanie depuis le 24 octobre dernier, a révélé, mardi, avoir recommandé une série de mesures pour l'éradication définitive de cette pratique dans le pays.

Au cours d'une conférence de presse, Mme Shahinian a indiqué que son rapport de mission sur la Mauritanie, en cours d'élaboration, recommande au gouvernement le traitement de la question de l'esclavage dans toutes ses dimensions et manifestations à travers une vision transversale, l'éducation obligatoire pour tous enfants au-delà de la loi actuellement en vigueur, l'interdiction du travail des enfants et le renforcement des programmes socioéconomiques avec l'appui des partenaires.

Lors de son séjour mauritanien, la mission onusienne a rencontré les autorités gouvernementales, la classe politiques, les organisations anti-esclavagistes et de défense des droits humains au sein de la société, des universitaires et des victimes.

Mme Shahinian, qui s'est également rendue à l'intérieur de la Mauritanie pour constater l'existence de diverses formes d'esclavage sous les formes traditionnelle et contemporaines, a également dit avoir noté la volonté du gouvernement en vue de l'éradication définitive du phénomène et de ses séquelles.

La Mauritanie a adopté en 2007 une loi criminalisant l'esclavage, mais les ONG anti-esclavagistes continuent de dénoncer cette pratique et "une chaîne de complicités au sein de l'administration et de la justice.

Source: PANA
Mardi 3 Novembre 2009 - 16:55
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543