Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

L'arrestation du colonel Oumar Ould Beibacar / par Ousmane Abdoul Sarr


L'arrestation du colonel Oumar Ould Beibacar / par Ousmane Abdoul Sarr
Oumar ould Beibacar est « arrêté », il vivra bien en détention, tant mieux pour lui.

Tout ça relève de la manipulation cynique du régime d'Aziz qui fabrique à la carte ses «opposants». Voilà que l'ex geôlier en chef de Oualata, lui aussi, se présentera désormais comme une victime, ainsi il pourra mystifier certains Haalpulaars, certains Soninkes et certains Wolofs, qui ne rêvent que de vivre dans un pays libre et démocratique.

Je ne veux et ne souhaite pas polémiquer avec un rescapé quel qu'il soit, nous sommes, je le crois, dans le même camp, le camp des victimes. Même ceux qui s'agenouillent devant l'ex geôlier aux mains tachées de sang des martyrs de Oualata, le font en pensant que ce Oumar ould Beibacar serait l'homme de la situation, après avoir célébré d'autres avant lui.

Moi, je ne crois pas à cette éventualité, il devrait rendre des comptes devant la justice, dès que la Mauritanie voudra bien aborder la question du génocide 87-91.

Oumar ould Beibacar n'est pas en prison, chers camarades, il est sur une rampe de lancement à la conquête d' un pouvoir. Le système veut l'aider à arborer ce manteau lourd du combattant de la liberté qu'il veut désormais mettre sur ses épaules.

L'ancien geôlier en chef déroule un plan d'action, un plan bien établi, concocté par le système raciste et génocidaire. Il le déroule sans faute, aidé en cela par l’innocence et les fautes politiques et de stratégies de ceux-là même qui devraient nous aider à déjouer ce piège grossier.

Comment comprendre que seul l'ex colonel soit arrêté lors de cette journée de deuil?

Il paraît que l'ex colonel Oumar ould Beibacar serait revenu après son interpellation sur les lieux de la conférence pour récupérer sa voiture. La police d'état du régime du président Aziz aurait-elle permis à un prisonnier non arabe cette «promenade de santé»?

Je ne m'acharne pas sur Oumar ould Beibacar, sa conscience s'en charge. Il est l'un des assassins des martyrs de Oualata et de bien d'autres, certainement. Il est le régisseur Baoubaly, il est le lieutenant Ghaly, il est le colonel Taya, il est son beau père Cimper, il est le général Hady, il représente les assassins d'Inal, de Sorimalé, de Wending, de Boghé, de Sélibaby ...

Il est et reste encore aujourd'hui un fidèle serviteur du système raciste et génocidaire mis en place par Taya.

Il ne faut pas que le colonel à la retraite, qui a attendu 25 ans pour s'apitoyer sur notre sort, vienne faire de la récupération pour un dessein inavoué. Refusons qu'ould Beibacar soit la cause de nos divisions.

J'ai vu l'ex colonel Baby Housseinou sortir de son hibernation depuis qu'il a fini de nous diviser en France...

Il paraît que les officiers supérieurs à la retraite encouragés par Aziz veulent créer un parti politique , attendons d'y voir plus clairement.

Il ne faut pas nous divertir, les bourreaux comme Oumar ould Boubacar doivent répondre devant la justice. Tel est le préalable à l’avènement d'une société mauritanienne juste et démocratique. Ce n'est pas en nourrissant des illusions pour fabriquer de faux leaders qu'on fera triompher la cause de la justice, de la liberté et de l'état de droit en Mauritanie.


Ousmane Abdoul Sarr
Dimanche 19 Juin 2016 - 11:45
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par sih le 01/12/2015 22:58
googa seydi saar ɗum ɗo inna foti watteede hakkille hade kadi ɓeydaade sarde men e saakde men kala nofuru wooturu inna waawi yantude e makko konno ɗum inna jari rentaade sabu Azizz inna waawi waɗde ko ɓuriɗum. miijio Ousmaane ngo inna foti watteede hakkille ndeen toɗen wonde ɗaayɓe ɗaniiɓe wostaaɓe, mate o Coloneel yejjiti ko kañum wonno mawɗo kaso walata Teen Yusufo Geye Jiggo Tafsiiru Bah Abdul kudduus e woɗɓe ɓemi heɓɓaani anndude, ndeentoɗen kuɗum feere fewjaande fayde e leƴƴiɗi nayi Honno Soniŋke e Wolof e Ɓiɓe fulɓe e Banndiraaɓe men Hardenneeɓe wuurtaaɓe e men yo mbarmen yo keftu galleeji men e gesse men. ɗum fof e wayde noon ko e men ɓe njeya. yo hare jokku Ousmane ko kaalɗa ko inna yuɓɓi sanne soko en pamɗi koye njooloɗen.

2.Posté par Barrough le 01/12/2015 23:21
M SARR je suis admiratif de cette publication. ALHAMDOULILAHI mon papa assassiné à Walata dormira tranquille. N ECOUTEZ PERSONNE les orphelins sont derriere vous.

3.Posté par tijane bajjo le 01/12/2015 23:27
De l'indépendance à l'autonomie,de l'autonomie à la régionalisation, de la régionalisation à tous derrière un capato oumar.ko musiba, hersiniiima.
kono SAAR a jaraama dey

4.Posté par Moctar Kamara le 01/12/2015 23:43
Mr Ousmane Abdoul Sarr
votre esprit suspicieux et jusqu'auboutiste nous empêche d'avancer.
Vous voyez des complots partout.
Mr Boye Alassane Harouna, auteur de“l'enfer d'Inal“ a rendu hommage au Colonel Boubacar.
Il n'ya aucune preuve ou témoignage l'accusant d'avoir exécuté des noirs. Bien au contraire, il s'est engagé autant qu'il a pu.
Vous voulez peut être l'accuser de non assistance a personne en danger?
Dans ces années de braises, beaucoups de nous ont manqué de courage et pas seulement lui.
C'est 1er premier officier supérieur arabe qui s'exprime ainsi. Alors svp.
Ne décourager pas par votre attitude très négative ceux parmi les acteurs, tortionaires ou autres parmi les arabes de Mauritanie de se répentir. Laissons leur le droit de reconnaitre leur faute et de rejoindre le combat contre le racisme d'Etat en vigueur en Mauritanie.

5.Posté par sow le 03/12/2015 22:55
sarr tu as parfaitement raison et vous connaissez bien vos tortionnaires et ceux qui ne sont ps arretes ne peuvent ps parler à vos places et ils ne connaissent ps vos souffrances dans la prison.les maure blancs ne peuvent ps parler à notre place.seydi sarr continuez votre lutte et nous sommes derriere vous.

6.Posté par Ibrahima le 07/12/2015 10:41
Ceux qui n'ont rien compris s'acharneront sur vous au lieu de s'acharner sur le bras arme de Taya. Ceux qui pensent que l'on peut reussir en laissant quelqu'un d'autre parler pour nous, se tromperont toujours. Ceux qui croient en la sincerite d'un homme qui a attendu la retraite avant d'avoir une conscience, se tromperont toujours. Meme si M. Ould Beibacar etait sincere, il faut d'avoir payer pour la complicite. Ceux qui croient que la communaute qui n'a jamais marche avec nous va le faire pour nous, se trompent. Il a fallu que MLK et Malcolm X marchent d'abord, consolident les relations entre les noirs avant d'etre rejoint par les blancs d'Amerique pour mener le combat contre le systeme.
Ould Beibacar doit d'abord reconnaitre sa responsabilite, demander pardon aux familles au lieu d'accuser. Nous deciderons ensuite s'il a le droit de nous rejoinder.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4