Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

L'opposition mauritanienne décidée à voter la motion de censure


L'opposition mauritanienne décidée à voter la motion de censure
Les 17 députés à l'Assemblée nationale du Rassemblement des forces démocratiques (RFD), principal parti de l'opposition mauritanienne, sont décidés à voter la motion de censure visant à faire tomber le gouvernement mauritanien introduite lundi dernier par 39 députés de la majorité présidentielle, a appris mercredi la PANA de sources autorisées.

Estimant que l'actuel gouvernement "est incapable" de faire face aux nombreux défis qui se posent à la Mauritanie, le député Kane Hamidou Baba, vice-président du RFD, ajoute que l'équipe dirigée par le Premier ministre Yahya Ould Ahmed Waghef "n'est pas porteuse de changement" (pour le pays).

Par ailleurs, il qualifie "de provocation" la manière avec laquelle M. Ould Ahmed Waghef a invité son parti à faire son entrée dans le nouveau gouvernement, en abandonnant son programme et tous les principes défendus depuis une vingtaine d'années à travers l'Union des forces démocratiques (UFD/Eire Nouvelle) et le RFD.

M. Baba, qui dit ne pas douter "un seul instant" de la chute du gouvernement en cas de vote de la motion de censure, affirme que même les partisans de ce gouvernement sont "conscients" de cette réalité.

Pour être adoptée, la motion de censure doit recueillir 48 voix favorables sur les 95 députés que compte l'Assemblée nationale mauritanienne.

La FRD est allié à une autre formation politique, le "HATEM", qui compte trois députés à l'Assemblée nationale.

Par ailleurs, un parti de la majorité présidentielle représenté au gouvernement, "El Vadila", a exigé, mercredi, la démission de l'équipe du Premier ministre Yahya Ould Ahmed Waghef, soulignant, dans une déclaration publiée à Nouakchott, que la crise politique que traverse la Mauritanie depuis deux semaines "porte les germes de la déstabilisation du pays.

Une quarantaine de députés généralement issus du principal parti de la majorité présidentielle a, rappelle-t-on, déposé lundi dernier une motion de censure contre le gouvernement mauritanien au motif qu'il n'est pas représentatif de la majorité au pouvoir.

Ces députés dénoncent également le retour aux affaires de plusieurs dignitaires du régime de l'ex-président Maaouya Ould Sid'Ahmed Taya renversé le 3 août 2005.

Nouakchott - 02/07/2008

Pana

(M) avomm
Mercredi 2 Juillet 2008 - 17:26
Mercredi 2 Juillet 2008 - 17:41
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 589