Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

La lecture d'un minuscule et envieux site web appelé Mauritanies1 de "l' intervention claire et digne de IMS"

C’est donc sur le site AVOMM, que le président de l’AJD/MR a donné son premier entretien après les élections du 18 juillet 2009. Le long silence consacré à ruminer la défaite (4,54% des suffrages) a donné au discours une certaine profondeur.


Décryptage du discours de Ibrahima Sarr.

C’est donc sur le site AVOMM, que le président de l’AJD/MR a donné son premier entretien après les élections du 18 juillet 2009. Le long silence consacré à ruminer la défaite (4,54% des suffrages) a donné au discours une certaine profondeur.

En revanche, le choix d’un site associatif et humanitaire a soit réduit la substance politique à sa dimension amateurisme, soit atténué et parasité un message national. La TVM et les grands médias du pays auraient été de biens meilleurs canaux pour relayer le message. Cela sur la forme.

Sur le fond, le poète qu’on sent dès l’entame du texte laisse se répandre toute sa mélancolie de voir qu’il ne pourra pas changer les choses. Tel l’Albatros de Baudelaire, prince des nuées, le voilà objet de raillerie dès qu’il touche le dur parquet de la politique. Mais si le poète est amer, le politique, lui, reste réaliste. Ibrahima Sarr assume son engagement sans complexe.

Le politique qu’il est a intégré la nouvelle donne tout en se démarquant et du camp du vainqueur et de celui des vaincus. Ni majorité présidentielle ni front démocratique. L’AJD/MR assume donc une indépendance qui ne devrait pas se tourner à une opposition solitaire.Disons qu’à notre sens le manque des moyens humains et financiers ne saurait justifier une défaite électorale.

Il y a eu un véritable recul de la popularité de ce parti au bord du fleuve et même dans les villes. Peut être c’est parce que la candidature de Kane Hamidou Baba a affaibli l’AJD/MR. Peut être c’est parce qu’une étude sociologique de l’acte du vote démontrera que l’élément fondamental en Mauritanie n’est pas politique, mais tribal et économique. Une analyse rigoureuse s’impose.

Au-delà de ces contingences, et comme dit plus haut, Ibrahima Sarr a été la cible choisie des attaques. Or, dans ce cadre, ce sont des poulars de tout bord et de toute éducation que sont venues les charges les plus virulentes. Nous devons dire toutefois que le président de l’AJD/MR a eu l’élégance de ne pas enfoncer des portes ouvertes. Au final, l’AJD/MR a tiré de ses élections une certaine conviction : la Mauritanie a besoin d’un parti faisant de la cohabitation nationale son sacerdoce.

En interprétant le discours de bout à bout, nous dirons qu’en réalité le président de l’AJD/MR n’a pas agi, il a plutôt réagi aux discours de ses détracteurs allant du camp des cadres négro-africains alliés à Mohamed Abdel Aziz à celui des activistes du FLAM, en passant par certains journaux et sites électroniques. Chacun en a eu pour son grade. Mais au final, après avoir lu entre les lignes, on peut dire qu’Ibrahima Sarr s’est adressé exclusivement à ses anciens camarades de combat et à ses ennemis intimes d’hier.

M.S

source : Mauritanies1

Vendredi 2 Octobre 2009 - 09:07
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Cheikh le 01/10/2009 14:03
qui est MS femme ou homme qui signe

2.Posté par jambere le 01/10/2009 18:52
AVOMM, vous faites de la pub gratuitement à ce torchon de mauritanies1

3.Posté par Taarikh le 01/10/2009 20:21
M.S. vaut Mouchard Saleté.

4.Posté par Alassane Sow le 01/10/2009 21:08
Jambere, tout le monde n'est pas obligé d'avoir la même réaction que vous sur l'intervention Ibrahima Sarr . C'est un analyste et non un militant, qui dit ce qu'il a retenu de l'interview d'IMS.
En quoi le fait qu'AVOMM reprenne ça constitue-t-il une pub gratuite. Au contraire, vous devriez vous réjouir que d'autres s'intéressent à son intervention. Ce qui montre que son intervention n'a laissé personne indifférente; ce qui est , me semble-t-il une bonne chose. Sinon, si ce ne sont que les militants ou sympathisants qui s'intéressent aux sorties du Président, je ne vois pas son utilité dans le débat politique. Il y a ce qui relève de la vie interne du parti, c'est donc aux membres qu'il revient d'en discuter. Il y a ce qui relève du rapport du parti aux autres partis, du gouvernement, c'est normal que chacun donne son point de vue, critique, à condition que ça soit constructif.
Seule une prise de recul nous permettra d'avancer. Je dis nous, parce que je me retrouve dans les idées qui sont défendues par l'AJD/MR; pas seulement ce parti, mais aussi ce parti. Soyez ouvert aux critiques des autres. Respectez vos partenaires ainsi que vos adversaires . C'est aussi ça la démocratie.

5.Posté par jambere le 01/10/2009 23:33
Alassane, nous donnons toujours à nos ennemies le couteau avec lequel ils nous égorgent. L'EXEMPLE de taquadoumy est édifiant, c'est les gens de CR qui sont derriéres. Ce journaleux ms de mauritanies1 commence par déplorer que Ibrahma sarr s'exprime dans avomm, alors que tout l mond sait ce que l'avom.com a fait pour relayer la campagne de Sarr,aujoud'hui Sarr montre sa grandeur ,sa reconnaissance pour un site que certains avaient baptisé avomm.ajd, IMS n'a pas la mémoire courte. Si maurtanies1 ne sait pas ce que représente avomm, les vrais combattants de la liberté savent ce que représente l'AVOMM. C'est ce que e dis, que mauritanies1 aille au diable.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 546