Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

La police sur les traces du FNDD


La police sur les traces du FNDD
. M. Ahmed Ould Sidi Baba, accompagnant une délégation du FNDD, se rendant au Maroc la nuit du jeudi à vendredi, s'est vu interpeller par les services de la police à l'aéroport international de Nouakchott. En effet, le "jeune" inspecteur Ahmed Ould Limam s'est présenté à Ould Sidi Baba lui signifiant qu'il ne pouvait voyager.

Celui-ci le somma de lui remettre son passeport et sa carte d'embarquement. Une demie heure plus tard, après moult négociations, alors que l'avion s'apprêtait à décoller le "jeune" inspecteur se rendit compte de l'illégalité de son forfait.

Nul ne doit ignorer qu'après le cachet de la police faisant foi de départ, étant en zone internationale de surcroît (no man's land), la police ne peut empêcher un passager de voyager surtout pour des futiltés.

L'ironie du sort, la délégation l'accompagnant composée de Abdel Ghoudous Adeidna et deux députés n'a été inquiétée outre mesure. Allez savoir pourquoi?En fait, le "jeune" inspecteur ignorait leur appartenance au groupe FNDD et les prenait dans la mêlée pour des passagers ordinaires.

Au bout du compte, la délégation du FNDD est bien arrivée au Maroc où elle était attendue à l'aéroport Mohamed V par les officiels du ministère des affaires étrangères marocain.

source : chweyba_menkoum
cridem
Samedi 4 Octobre 2008 - 13:29
Samedi 4 Octobre 2008 - 13:30
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 591