Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le front anti-putsch appelle l’UA à faire pression sur la junte


Le front anti-putsch appelle l’UA à faire pression sur la junte
Le Front national pour la défense de la démocratie (FNDD), opposé au putsch du 6 août en Mauritanie, a demandé hier au conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union Africaine (UA) de faire pression sur la junte lors d’une réunion aujourd’hui à Addis Abeba.

"Nous demandons au CPS qui se réunit demain (aujourd’hui) à Addis Abeba, d’exercer toutes les pressions possibles sur la junte au pouvoir afin de l’amener à revenir sur son agenda électoral unilatéral prévoyant des élections le 6 juin", a déclaré M. Omar Ould Yali, président en exercice du Front.

Selon lui, "la Mauritanie vit une situation très grave pouvant mener le pays vers la guerre civile si le général (Mohamed) Ould Abdel Aziz (chef de la junte) continue sa démarche au mépris des injonctions internationales et de l’avis de la majorité de la classe politique mauritanienne".

M. Ould Yali qui affirme parler au nom de 36 organisations et partis politiques affiliés au FNDD, estime que "la mascarade électorale prévue le 6 juin 2009 reste un passage en force et une autre forme de coup d’Etat". Cela constitue un "défi aux forces démocratiques nationales et à la communauté internationale", a-t-il insisté, lors d’une conférence de presse. Le responsable du FNDD a enfin affirmé que ses amis "tendent la main pour une solution négociée de la crise" et il appelle la communauté internationale à contribuer à "préserver les chances d’un dialogue national pour trouver une solution consensuelle".

AFP(m)


Mardi 24 Mars 2009 - 12:48
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543