Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

Ousmane SARR, président

Demba Niang, secrétaire général
Secrétaire général Adjt; Demba Fall

Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Mariame Diop
adjoint Ngolo Diarra

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Conseillers; Kane Harouna
Hamdou Rabby SY










AVOMM

Le gouvernement mauritanien promet la discrimination positive


Le gouvernement mauritanien promet la discrimination positive
Le Premier ministre mauritanien, Moulaye Ould Ahmed Laghdaf, a annoncé mercredi la volonté de son gouvernement de s'engager dans une politique de discrimination positive vis-à-vis des couches sociales défavorisées et victimes d'esclavage.

S'exprimant devant le Parlement à l'occasion de sa déclaration de politique générale, M. Ould Ahmed Laghdaf a indiqué que l'approche de la discrimination positive au profit des catégories démunies va se réaliser notamment par "une élévation de leur niveau de vie et de leurs privilèges".

La mise en place et le recours à des outils et procédures spécifiques pouvant contribuer à l'amélioration des conditions de vie des pauvres en donnant la priorité aux anciennes victimes de l'esclavage figurent parmi les outils qui seront utilisés pour arriver à cet objectif.

Cette priorité à l'aide "englobe l'accès privilégié aux services sociaux de base, la formation professionnelle, l'accès à la microfinance et à la propriété immobilière", a encore dit le Premier ministre mauritanien.

Une importante frange de la population mauritanienne restée pauvre est issue de la couche des anciens esclaves. Les ONG antiesclavagistes continuent de dénoncer cette pratique ainsi que l'absence de volonté du gouvernement pour l'éradication du phénomène.


Source: PANA
Mercredi 6 Janvier 2010 - 21:33
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 557