Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le journal "Le Point": Un coup d'Etat qui passe mal


Le journal "Le Point": Un coup d'Etat qui passe mal
La presse écrite internationale constate l'échec du Coup d'Etat en Mauritanie et ce malgré les gesticulations et coups de menton du Général limogé. Cette semaine c'est le journal français à grand tirage, Le Point, qui le constate. La Mauritanie est devenue "le mouton noir" de la Communauté internationale à cause du Coup d'Etat le "plus bête du monde".


Voici le texte et la référence de l'article du Point:

Mauritanie - Un coup d'Etat qui passe mal
Mireille Duteil

Il n'avait jamais imaginé qu'il resterait aussi longtemps le mouton noir de la communauté internationale. Depuis le putsch du 6 août à Nouakchott, le général Mohamed Ould Abdel Aziz, chef de la junte mauritanienne, ne parvient pas à faire oublier son péché originel : il a renversé un président élu. Ni l'Union africaine, ni l'Union européenne, ni les Etats-Unis ne veulent passer l'éponge. C'est donc la junte qui fait machine arrière. Il y a quelques semaines, Sidi Ould Cheikh Abdallahi, le président renversé, a retrouvé une liberté relative dans son village de Lemden. « Pas suffisant », a estimé la communauté internationale, qui brandit la menace de sanctions. Le 12 décembre, le chef de la junte a promis sa prochaine libération et parle d'organiser des élections. Il est vrai qu'en Mauritanie le coup d'Etat est « mal passé », même si personne n'oublie la faiblesse de l'ancien pouvoir.


http://www.lepoint.fr/actualites-monde/un-coup-d-etat-qui-passe-mal/924/0/300903


For mauritania
Vendredi 19 Décembre 2008 - 13:36
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 555