Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le père du Kamikaze de l’ambassade de France demande les restes mortels de son fils


Le père du Kamikaze de l’ambassade de France demande les restes mortels de son fils
Selon le reporter de l’ANI, le pére du Kamikaze de la mission diplomatique française, Bein Ould Zeidane a demandé aux autorités mauritaniennes de lui remettre les restes mortels de son fils ayant péri en faisant fonctionner sa ceinture explosif le 8 août courant, pour lui « donner une sépulture décente ».

Ould Zeidane a déclaré au reporter de l’ANI que les autorités sécuritaires l’ont convoqué pour lui demander de reconnaître la photo de son rejeton, l’informant en même temps qu’il s’agit du responsable de l’attentat. Il regrettera le fait que, jusqu’à présent, il n’a pu recevoir sa dépouille mortelle.

Il ajoutera qu’il s’agit de son deuxième enfant venu au monde, dans une fratrie de 8 personnes, dont quatre garçons et quatre filles, avant de préciser qu’il a quitté le logement familial, à quelques heures de l’attentat kamikaze.

Par ailleurs, la police a remis en liberté Mohamed Ould Zeidane, le plus jeune frère du Kamikaze, après quelques jours de détention, au cours desquels, comme l’affirme ses parents, ce dernier a fait l’objet de torture de la part des enquêteurs qui visaient de lui « extorquer » des informations concernant son frère.


Source: ANI
Jeudi 20 Août 2009 - 00:18
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Taarikh le 22/08/2009 10:27
Arrêtez de faire beaucoup d'enfants si vous ne pouvez les élever selon les lois islamiques. L'islam est contre la violence, Bouyé votre fils a failli tuer des innocents qui n'ont rien à voir avec sa "cause", à l'avenir essayez de ne pas trop vous montrer, ça choque les Mauritaniens. L'éducation c'est la base de tout.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 546