Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

Ousmane SARR, président

Demba Niang, secrétaire général
Secrétaire général Adjt; Demba Fall

Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Mariame Diop
adjoint Ngolo Diarra

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Conseillers; Kane Harouna
Hamdou Rabby SY










AVOMM

Les murs de Nouakchott recouverts de graffiti hostiles à la dictature en marche

Graffiti sur le mur d'enceinte de l'Hôpital Ould Bouammatou. Ould Bouammatou est l'un des soutiens financiers et politiques les plus efficaces de la Junte putschiste. Son nom figure sur les listes noires américaine et de l'Union Africaine. Il a mobilisé de colossales sommes d'argent pour financer la campagne de son cousin de Général limogé. On lit "la prison ne nous fait pas peur et la répression ne nous pliera pas". Signé d.m.


Les murs de Nouakchott recouverts de graffiti hostiles à la dictature en marche
Nouakchott s'est réveillée ce matin avec des graffiti un peu partout sur les murs, en centre ville et dans les quartiers périphériques mais aussi sur nombre de véhicules gouvernementaux. Les slogans peints sur les murs dénoncent, avec violence, la dictature militaire dont le maillage commence à se resserrer sur les Mauritaniens. Un tract, dénonçant les atteintes aux libertés fondamentales a été distribué aux points les plus fréquentés de la capitale (Ministères, Université, Marchés, principales épiceries...). Le tract et les graffiti portent la même signature, d.m. (Démocratie pour la Mauritanie). C'est la deuxième fois que ce mystérieux mouvement signe une campagne de ce genre. La première c'était le 29 décembre dernier.

For-Mauritanie publie cette information et les images qui l'accompagnent telles qu'elle les a reçues sur sa boîte aux lettres électroniques ce petit matin.
Mercredi 18 Mars 2009 - 11:46
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 558