Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie: l'UA maintient les sanctions


Mauritanie: l'UA maintient les sanctions

Le Conseil de paix et de sécurité de l'Union Africaine (UA) a décidé mardi de maintenir les sanctions contre des membres civils et militaires de la junte en Mauritanie, a déclaré à l'AFP le président de cette instance.



"Nous avons réitéré notre décision sur la prise de sanction à l'égard des renversements anti-constitutionnels de régime, et à l'égard de la Mauritanie nous avons réaffirmé que nous allons prendre des sanctions à l'égard des gens au pouvoir, civils et militaires, impliqués dans ce renversement de régime", a déclaré l'ambassadeur du Bénin, Edouard Aho-Glélé.

"La liste nominative des gens visés par les sanctions sera établie dans un délai d'un mois", par la Commission de l'UA, a-t-il précisé.

L'armée a renversé le 6 août 2008 le président élu Sidi Ould Cheikh Abdallahi, et a placé au pouvoir un général, Mohamed Ould Abdel Aziz.


Source: AFP(m)


Mardi 24 Mars 2009 - 19:26
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par mahamadou THIAM le 25/03/2009 14:16

Encore un délai d'un mois, c'est de la poudre aux yeux. L'UA, dont les pays membres sont dirigés des dictateurs corrompus et incorrigibles qui refusent même de signer la Charte de l'Union, dont ils évoquent à tout propos, pour ne pas avoir à réponde de leurs actes, est très mal fondée pour juger qui que ce soit. Elle doit balayer devant sa porte, en s'attaquant aux autres formes de coups d'Etat que sont les modifications et les tripatouillages des Constitutions par des parlements aux ordres de Chefs d'Etat qui veulent se pérenniser au pouvoir ou le céder à leurs progénitures, empêchant ainsi toute alternance. Le mal de l'Afrique est bien là. Il faut oser le reconnaître et le dire, M. PING, quitte à mécontenter ton maître Oumar Bongo Ondimba, qui est au pouvoir depuis 1968 !

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543