Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie : l’inquiétant charnier découvert au Nord du pays


Des gendarmes mauritaniens ont découvert il y a un mois des squelettes dont 9 sont ligotés aux pieds et aux mains et des crânes humains de 15 personnes dans la zone de Benamira au Nord de la Mauritanie.L’existence de ce charnier est révélée cette semaine par la presse nationale.Les observateurs s’interrogent sur le silence des autorités de Nouakchott pour la recherche de la vérité.

Au lendemain de la journée de la réconciliation nationale la découverte d’un charnier au Nord du pays ne peut s’apparenter à un simple accident encore moins à des cas isolés. Ce n’est pas le premier charnier dans l’histoire de la Mauritanie.Des cas similaires après les événements de 89 des fosses communes ont été découvertes à Sori Malé et à Wothie au Sud du pays. Les crânes humains et des squelettes de 15 personnes dont 9 ligotés aux mains et aux pieds attestent bien l’existence d’un charnier, découvert il y a un mois dans la zone de Benamira et gardé en secret jusqu’à la révélation de la presse nationale cette semaine à Nouakchott.

L’histoire retiendra que 28 soldats noirs ont été assassinés en 91 à Inal. Les veuves attendent toujours de pouvoir enfin faire leur deuil.Cette découverte pourrait se révéler déterminante quant aux identités des victimes. Malheureusement le silence jusqu’ici des autorités de Nouakchott qui font écran pour l’instant à toute enquête. Cette posture n’est pas pour rassurer les familles des victimes. Les observateurs ne s’attendent pas à une évolution de la situation. Ce troisième charnier met en évidence la culture de l’impunité des régimes de Nouakchott depuis 84 l’ère de Ould Taya aujourd’hui exilé au Qatar.


Bakala Kane

souce/ Kassataya
Vendredi 30 Mars 2018 - 19:24
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 547