Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

Ousmane SARR, président

Demba Niang, secrétaire général
Secrétaire général Adjt; Demba Fall

Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Mariame Diop
adjoint Ngolo Diarra

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Conseillers; Kane Harouna
Hamdou Rabby SY










AVOMM

Mauritanie : le silence de Ould Ghazouani sur le règlement du passif humanitaire à Paris dans le collimateur des observateurs /Cherif Kane


Les observateurs reviennent sur la rencontre dans la capitale française du président mauritanien avec une délégation du cadre de Concertation des Rescapés mauritaniens en Europe et aux Etats-Unis en présence du chef de la diplomatie mauritanienne.

Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre du déplacement de Ould Ghazouani pour le sommet de Paris sur le climat revêt une importance pour la diaspora qui profite de l’occasion pour interpeller de visu le chef de l’exécutif sur toutes les questions d’intérêt national notamment les questions qui fâchent. L’échange inattendu de par sa teneur avec les rescapés mauritaniens en Europe et aux Etats-Unis apparaît certainement comme le moment le plus difficile pour le chef de l’Etat mauritanien qui a pris connaissance de leurs préoccupations sur le règlement du passif humanitaire.

Un diagnostic qui pointe l’absence de volonté politique contre l’impunité des crimes contre les 28 soldats noirs de la vallée en 91 à Inal et d’autres crimes pendant les déportations au Sénégal et au Mali en 89. Les solutions préconisées conformes aux principes de l’islam et au droit mauritanien semblent tétaniser le chef de l’exécutif au point de garder le silence comme réponse à cette problématique de l’unité nationale et de la cohésion sociale.

Le président mauritanien est reparti à Nouakchott avec entre les mains un document relatif aux mécanismes de la justice transitionnelle pour résoudre le passif humanitaire. Les 8 associations signataires sont convaincues que les crimes commis entre 86 et 92, le génocide biométrique depuis 2009 et l’exclusion permanente des négro-africains et des haratines sans volonté politique réelle sont des risques d’explosion du pays.

Message entendu ou pas le cadre de concertation des rescapés mauritaniens en Europe et aux Etats-Unis est aujourd’hui un acteur important au dialogue interactif avec les organes de traités des Nations-Unies dont la réunion du comité des droits de l’homme cette semaine à Genève est décisive pour la Mauritanie.

Malgré les avancées dans ce domaine la question des séquelles de l’esclavage reste le talon d’Achille du gouvernement ainsi que l’impunité des crimes passés et présents.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste

(Reçu à Kassataya.com le 22 janvier 2021)
Vendredi 22 Janvier 2021 - 15:02
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 557