Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Médiation de dernière Minute : les 7 points de Gadio approchent les positions des protagonistes de la crise.


Médiation de dernière Minute : les 7 points de Gadio approchent les positions des protagonistes de la crise.
Le médiateur sénégalais, Cheikh Tidiane Gadio, apporte une proposition de sortie crise qui s’articule, essentiellement, autour de sept points suivants :

1. Le report du calendrier électoral et la fixation d’un agenda dont le délai pourrait être arrêté une fois une fois qu’un accord est trouvé entre les parties.

2. La démission du président Sidi Ould Cheikh Abdellahi assortie de «garanties» dont la nature sera divulguée à Ould Cheikh Abdellahi en personne par le Médiateur.

3. La mise en place d’une Ceni qui reçoit l’assentiment de toutes les parties.

4. La nomination d’un gouvernement de large consensus, dirigé par une personnalité choisie par la junte, et dont le portefeuille de l’Intérieur sera détenu par les forces politiques anti-putsch.

5. Une amnistie générale en faveur des prisonniers «politiques» incarcérés après le 6 aout 2009 et la fin de poursuites judiciaires contre les militaires auteurs du coup d’Etat et les proches de Sidi Ould Cheikh Abdellahi.

6. La désignation du président du Sénat comme président de la République par intérim en conformité avec la Constitution.

7. Le parrainage de la nouvelle période de transition par les Organisations et Etats partenaires en vue d’observer une élection libre et transparente.

Selon des sources proches du FNDD, le Médiateur sénégalais, Cheikh Tidiane Gadio, a confié aux responsables du Front rencontrés, hier, qu’Ould Abdel Aziz est disposé pour le report de l’élection du 6 juin, le réexamen de la situation du président renversé, Sidi Ould Cheikh Abdellahi, la libération des prisonniers incarcérés après le 6 aout 2008, la mise en place d’une Ceni consensuelle, la désignation d’un gouvernement de large ouverture et la discussion des préalables fixés par le FNDD en vue d’entamer un dialogue national inclusif.

Hier à Nouadhibou, le président de l’Assemblée Nationale, Messaoud Ould Boulkheir, doutait de l’efficacité de la médiation sénégalaise en cours qu’il soupçonne de tenter de différer les sanctions imminentes de la Communauté internationale contre les auteurs du putsch et leurs soutiens.

Pour sa part, Mohamed Ould Maouloud, président de l’UFP, à l’issue de l’entretien qu’il avait eu hier avec Gadio, a déclaré que le Front "demeure ouvert à tout ce qui peut favoriser un retour à la légalité constitutionnelle, mais cela exclut toute participation à un agenda unilatéral imposé par la force".

Au sujet d’une probable réunion des protagonistes autour d’une même table, la semaine prochaine sous les auspices du Président Wade, Ould Maouloud considère que "la question est encore prématurée"


Source : points chauds VIA Cridem
Samedi 9 Mai 2009 - 21:35
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543