Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Nouvelles conditions d’emploi de la main-d’œuvre étrangère en Mauritanie


Le gouvernement mauritanien a approuvé un projet de décret fixant de nouvelles conditions d’emploi de la main-d’œuvre étrangère, selon un communiqué rendu public à l’issue de la réunion hebdomadaire des ministres.

Il s’agit notamment de fixer les règles générales d’emploi de cette main d’œuvre, les interdictions, les limitations en la matière ainsi que les priorités accordées à la "mauritanisation" des emplois, a précisé le communiqué publié jeudi.

Dans un point de presse consécutif à la réunion du Gouvernement, le ministre mauritanien de l’Emploi, de la Formation professionnelle et des Technologies de l’information et de la communication, Seyidna Ali Ould Mohamed Khouna, a expliqué que le décret vise à aider la main d’œuvre nationale et à lui accorder la priorité dans l’accès aux opportunités d’emploi offertes, tout en préservant les intérêts des entreprises.

Il a ajouté que le texte rendait obligatoire la "mauritanisation" pour plus de huit travailleurs, sachant que toute demande d’embauche supérieure à huit emplois doit nécessairement être accompagnée par un plan de "mauritanisation" du même nombre d’emplois.

« Au cas où le nombre demandé est en deçà de 8 et que les mauritaniens postulants répondent aux critères requis, ils sont prioritaires », a souligné le ministre.

Si, a-t-il ajouté, ces Mauritaniens répondent aux critères mais manquent seulement d’expérience, ils doivent être embauchés avec les étrangers jusqu’à ce qu’ils acquièrent l’expérience nécessaire pour être définitivement recrutés en lieu et place.

Source/APA News

Source : Journal du Cameroun
Lundi 15 Janvier 2018 - 15:59
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 544