Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

Ousmane SARR, président

Demba Niang, secrétaire général
Secrétaire général Adjt; Demba Fall

Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Mariame Diop
adjoint Ngolo Diarra

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Conseillers; Kane Harouna
Hamdou Rabby SY










AVOMM

PARTAGE DE LECTURE : Le pire dans le témoignage de ould Rais Par Ahmed Ould Wadia - Journaliste.


La pire chose dans l'article est le fait de se venter de la planification du ciblage des villages de la vallée à l'époque d'Ould Al-Ta`i, signé au nom du directeur de rédaction au ministère de l'Intérieur de l 'époque, M. Fadhili Ould Al-Rayyis.
1. Il a évoqué avec confiance et fierté ces faits dangereux en tant que "réalisations nationales", dans le cadre de son hommage au ministre de l'Intérieur sous le mandat duquel l'opération a eu lieu, M. Gabriel Ould Abd Allah.

2. Il a cité plusieurs personnalités impliquées dans l'opération, certaines sont toujours en vie, d'autres sont parties, et que, à l'exception de l'ancien ministre Ba Souley, aucune des personnes susmentionnées n'a démenti les informations (parmi les personnes citées, deux gouverneurs de deux régions qui ont connu les déportations les plus importantes au cours des événements 89, à savoir M. Mohamed El-Amin Al-Salem Ould Dah et Dah Ould Abdel-Jalil.

3 il décrit ces villages en doutant de la citoyenneté Mauritanienne de ses habitants, ce scepticisme apparaît à plusieurs reprises dans le témoignage, dont le point culminant aboutit à la provocation qui s'est traduit par l'utilisation du terme «colonisation» chargé de connotations négatives.

La gravité des aveux de Ould Rayyes ne réside pas dans ce qui a été révélé comme indices de préméditation du crime d'expulsion de dizaines de milliers de Mauritaniens pendant les années de braise de Maawouya, mais plutôt dans le fait que le détenteur du témoignage a jusqu'à présent occupé des positions influentes dans la prise et la formulation de décision , comme c'est le cas pour l'écrasante majorité des personnes impliquées dans ces crimes, qui bénéficient de la couverture des régimes successifs et de la protection contre Ils ont successivement protection contre tout jugement.

@Ahmeddou Ould wadi'a
Dimanche 24 Janvier 2021 - 15:47
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 558