Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication










AVOMM

POURSUITE DES ARRESTATIONS EN MAURITANIE : PLUS DE 30 MILITAIRES ARRETES


POURSUITE DES ARRESTATIONS EN MAURITANIE : PLUS DE 30 MILITAIRES ARRETES
NOUAKCHOTT, 11 août (AFP) - Les arrestations de personnes soupçonnées de putsch en Mauritanie se sont poursuivies mardi et mercredi au sein de l'armée, portant le nombre des militaires interpellés à plus de trente, a-t-on appris de source militaire.

Parmi eux figureraient au moins une dizaine de colonels et autant de commandants en activité, mais contrairement aux premières indications, aucune personnalité civile n'a pour le moment été interpellée, a-t-on indiqué de mêmes sources.

Le ministre mauritanien de la Défense, Baba Ould Sidi, a annoncé mardi soir à Nouakchott que les forces armées et de sécurité de son pays avaient déjoué un complot visant la prise du pouvoir par "un groupe d'officiers de l'armée" durant le voyage en France du président Maaouiya Ould Taya, attendu en fin de semaine en Provence (sud-est).

"Ceux qui ont planifié ce nouveau coup sont (les mêmes) qui avaient dirigé le putsch manqué du 8 juin 2003 avant de prendre la fuite", avait-il expliqué.

Une tentative de coup d'Etat, lancée par des éléments de l'armée mauritanienne le 8 juin 2003, avait été maîtrisée par les forces loyalistes après 36 heures de combats qui avaient fait selon un bilan officiel 15 morts et 68 blessés.

Les principaux instigateurs de cette tentative de putsch ont réussi à prendre la fuite alors que quelque 120 militaires attendent toujours d'être jugés pour leur participation.

Selon l'Agence mauritanienne d'information (AMI, officielle), M. Ould Taya doit se rendre en France le 15 août pour participer aux festivités commémoratives du débarquement des alliés en Provence durant lesquelles deux anciens combattants mauritaniens seront décorés.
Mardi 11 Avril 2006 - 18:56
AFP
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 556