Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

Ousmane SARR, président

Demba Niang, secrétaire général
Secrétaire général Adjt; Demba Fall

Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Mariame Diop
adjoint Ngolo Diarra

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Conseillers; Kane Harouna
Hamdou Rabby SY










AVOMM

REGIONALISATION DE PODOR : L'artiste Baba MAAL soutient le projet


REGIONALISATION DE PODOR : L'artiste Baba MAAL soutient le projet
Réunies en AG, ce samedi à Podor, les populations du département ont manifesté le souhait d’ériger leur localité en région. A cette rencontre où l’on pouvait noter la participation de certaines collectivités locales, des Asc de jeunes, des dignitaires religieux, et surtout de la star Baaba Maal. Mais, les grands absents ont été les politiciens.

Le comité d’initiative, composé pour la plupart des membres du Conseil municipal de Podor, dont Abdourahmane Niang, Pdt du comité, Pape Abdou Sow, Bouye Mané, entre autres… a justifié le vœu d’ériger Podor en département par un plaidoyer dans lequel toutes les potentialités du département ont été consignées ; c’est ainsi que vaste d’une superficie plus importante que celles des régions de Kolda, Sédhiou, Fatick, Thiès… Soit 12920 km2, et peuplé de 341.255 habitants, Podor regorge de 58 pour cent des 240.000 ha de la vallée du fleuve Sénégal. En outre, le département produit 4000 tonnes de céréales ; et selon les techniciens, rien que la communauté rurale de Guédé village peut nourrir le SENEGAL en tomates, et le département peut même assurer, pour le pays, l’exportation de l’oignon. Dans cette même mouvance, pour avancer des arguments béton, le comité à fait savoir que la « future région » de Podor, forte de plus de 6000 cadres environ, éparpillés à travers le pays, ne souffrirait pas d infrastructures sanitaires comme scolaires : 47postes de santé, 252ècoles primaires, 20 collèges, 3 lycées (bientôt 5 avec la création des lycées de Tarédji, Mboumba, et de Aéré lao ) 500 daaras,18 structures préscolaires etc.

Sur le plan de la sécurité, il existe 3 brigades de gendarmerie, 2brigades de douane, une maison d’arrêt et de correction et 1camp de sapeurs-pompiers. Selon les initiateurs du projet d’érection du département en région, Podor est le berceau de la culture du Fouta, pour ne pas dire celui du Sénégal ou de la sous région. Car, en dehors des mosquées de type Oumarien, de véritables vestiges historiques, des forts coloniaux, des hôtels …Podor abrite 2 radios communautaires (Pété et Namarel). C’est également le lieu qui a vue naître plusieurs talentueux artistes dont le soprano de la musique Hal Puular, ELHADJI BAABA MAAL, qui, d’ailleurs, a tenu à rehausser la rencontre de sa présence. L’artiste a magnifié l’idée, tout a appelant à structurer davantage la base, élargir les initiatives au reste du département, pour un meilleur travail de synergie. Selon les participants, Podor doit être le grenier du Sénégal... Dans un milieu où l’eau, la terre et le soleil ne manquent pas, les projets agricoles devraient pouvoir sortir de terre. Certains intervenants ont fustigé l’empressement des gens à ficeler un document de plaidoirie. Car, selon les orateurs, les points faibles du département devraient apparaître dans le document ; et qu’au-delà des émotions, un travail scientifique devrait être à la base. En tout cas, le projet d’ériger Podor en région, au-delà de quelques critiques liées à l’opportunité ou pas, à la faisabilité, aux critères et autres paramètres, a reçu l’adhésion de beaucoup de participants, même si, sur les 14 collectivités locales, 3 seulement se sont fait reprèsenter (Podor, Niandane et Thillé Boubacar). Les grands absents, ont été les politiciens... Seule la sénatrice HENRIETTE NEGRI, a sauvé l’honneur par sa présence et sa brillante prestation. En résolution, le comité d’initiative déposera ce lundi une correspondance au Président de la République ; et qu’en cas de non réponse, le comité a fait savoir qu’il n’exclura aucune autre forme de lutte pour que Podor soit érigée en région.



Auteur: Doro Sidy BA
office
Lundi 29 Septembre 2008 - 17:22
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par soumare le 20/04/2010 12:20
komihal poular foutakké merci ciao je suis ah france

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 559