Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Retour des réfugiés mauritaniens : Le comité déplore des manquements


Même si le mouvement de retour vers leur pays d’origine a été enclenché, avec l’aval du gouvernement mauritanien, récemment élu, le comité directeur de la communauté des réfugiés mauritaniens au Sénégal déplore certains manquements pour une installation adéquate des réfugiés dans leur pays d’origine. En effet, dans un communiqué préparatoire à sa rencontre avec la presse de ce jeudi à 10 heures au siège de la Raddho, ce comité, qui coordonne le retour des réfugiés, informe que ‘la question de l’habitat continue de se poser’. Ce constat a été établi à la suite d’une mission d’évaluation des conditions d’accueil en Mauritanie.
Ainsi, pour le comité, qui a visité les régions du Brakna et de Trarza, durant les mois de mai et juin, des milliers de réfugiés sont réduits à vivre dans des tentes ‘inhabitables pendant le jour à cause de la chaleur’. En plus, rapportent les observateurs, bon nombre d’entre elles sont déchirées. Et, à l’approche de l’hivernage, le comité veut que ‘des solutions soient trouvées le plus rapidement possible, pour ne pas exposer ces populations aux intempéries’.

Cependant, pour ce comité, l’habitat n’est pas le seul problème auquel ces réfugiés sont confrontés. En effet, rapporte le même communiqué, la question vitale de l’eau se pose également. Pour ce comité, le manque d’eau constitue un problème aigu qui demeure encore. Cette situation exige des solutions d’urgence, soit par le forage rapide de puits, soit par le raccordement à des forages existants.

L’éducation et la santé constituent également des problèmes, car beaucoup d’enfants sont sans écoles. D’autre part, les malades sont laissés à eux-mêmes. Par ailleurs, le comité dénonce l’Ong partenaire (Alpd) du Hcr qui, selon le comité, est incapable de faire face aux nombreux problèmes auxquels sont confrontés ces réfugiés. C’est pourquoi, le comité exige qu’elle soit changée ou à défaut, renforcée.

En outre, le comité souhaite que les réfugiés soient associés dans l’achat de cheptel, afin de leur permettre d’avoir une autonomie financière. Ainsi, si le comité se réjouit de la satisfaction de certaines revendications, en revanche, il déplore ‘le problème des terres et celui de l’indemnisation, qui restent toujours sans avancées’.

Charles Gaïky DIENE

_________________
Source: walfadjri
(M) avomm
Jeudi 19 Juin 2008 - 13:49
Jeudi 19 Juin 2008 - 14:02
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 588