Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Touré Moustafa Observatoire international des droits de l’homme,l'imbécile de l'année!

« Il n’y a pas de coup d’Etat en Mauritanie », a déclaré dimanche à Nouakchott le Président de l’Observatoire international des droits de l’homme, Touré Moustafa, considérant que « c’est le peuple qui a décidé de changer de Président », a constaté APA sur place.


Touré Moustafa Observatoire international des droits de l’homme,l'imbécile de l'année!
« Il n’y a pas de coup d’Etat en Mauritanie » selon l’Observatoire international des droits de l’homme

« Il n’y a pas de coup d’Etat en Mauritanie », a déclaré dimanche à Nouakchott le Président de l’Observatoire international des droits de l’homme, Touré Moustafa, considérant que « c’est le peuple qui a décidé de changer de Président », a constaté APA sur place.

Le patron de l’Observatoire évoquait le putsch ayant déposé l’ex président mauritanien Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, le 6 août dernier.

Dans une déclaration faite à la presse à sa sortie d’une entrevue avec le président du Haut conseil d’Etat, au pouvoir à Nouakchott, le général Mohamed Ould Abdel Aziz, il a declaré, « On nous a fait croire que les droits de l’homme sont bafoués ici, on nous a fait croire qu’il y a eu un coup d’Etat en Mauritanie, alors que nous venons de constater que c’est archi faux, il n’y a pas eu de coup d’Etat en Mauritanie », a martelé M. Moustafa.

Il a précisé que « quand il y a des coups d’Etat, il y a des morts, on entend des coups de feux, il n’y a rien de tout cela", ajoutant avoir constaté que « les institutions fonctionnent normalement et qu’il n’y a pas de prisonniers politiques ».

« Alors nous disons à la Communauté internationale, nous disons à l’Union africaine (UA) d’aller à la source, de demander au peuple mauritanien », a aussi dit le président de l’Observatoire, reçu en compagnie de son secrétaire général, Elie Hallassou.

Il a souligné que « sur les 95 députés, il y a 73 qui soutiennent le président actuel" et qu’il « s’agit ici simplement d’une décision du peuple mauritanien qui n’avait plus confiance en l’ancien président".

"Je pense que nous sommes satisfaits de notre visite en Mauritanie, où chacun vaque à ses occupations, où il n’y a aucun problème, où les droits de l’homme sont entièrement respectés", a conclu M. Moustafa.

Pour sa part, M. Hallassou a considéré que « les droits de l’homme, c’est aussi le respect de la souveraineté, le respect des institutions, c’est laisser au minimum, les Mauritaniens régler leurs problèmes internes".

Il a exprimé son opposition à une « internationalisation de ce qui se passe en Mauritanie", appelant à ce « qu’on laisse au peuple mauritanien, le soin de déterminer son avenir".

« C’est là un des axes fondamentaux des droits de l’homme sur la liberté et la souveraineté, l’indépendance et l’autonomie", a rappelé le secrétaire général de l’Observatoire.

source : Agence de Presse Africaine
Lundi 13 Octobre 2008 - 13:21
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par abdoulaye djibril le 13/10/2008 14:12
je vous assure que ce vaurien n'est qu'un placé pour service donné autrement dit, un corrompu de nature donc qu'il faudrait à tout prix lever de ce service de renommer international car, si vous enquêtez, vous allez certainement trouver dans son sac, une enveloppe de devise soit en Euro ou en Dollars.

2.Posté par Fatou le 13/10/2008 14:28
Honte à lui, honte à vous Toure. est-ce une farce les gens marchent calmement dans la rue alors pas de coup d etat .... il est temps d'écrire une pétition internationale pour le faire saute de ce poste. L'humain a besoin d'une personen au coeur propre il est sale ce Toure. les gens torturés en prison il n'en y a pas alors...... car les perosnnes marchent dans la rue....... hohoho secours pétion obligatoire pour le sauter

3.Posté par Deiloul le 13/10/2008 19:41
A la lecture des déclarations du prétendu président de l’observatoire international des droits de l’homme, j’été comme tout le monde, frappé par leur caractère tout simplement ridicules, mais comme tous le monde aussi je me suis interrogé sur le coût pour le contribuable mauritanien de telles absurdités. Ma curiosité naturelle m’a conduit à interrogé le net au sujet de cet Observatoire dont je viens d’en entendre parlé. Les résultats affichés sur mon écran, pour cette recherche, m’envoient tous à ces fameuses declartions. Ce qui semble confirmer mes doutes sur l’existence même de cet observatoire, dont la naissance coïncide bizarrement avec l’audience accordée par Aziz à ses principaux responsables.
Les recherches du Professeur Ely Mustapha ont été beaucoup plus fructueuses, je vous invite à lire son article à ce sujet, il comprend de nombreuses révélations sur le parcours des deux tristes individus à savoir Moustapha Touré présenté par les medias comme étant le Président de l’Observatoire, et celui qui porte le titre de « Secrétaire général », Elie Hallassou .

Allez y donc rapidement sur le blog du Pr ELY Mustapha dont voici le lien pour ceux qui ne le connaisse pas encore :

http://haut-et-fort.blogspot.com/

4.Posté par Fatou le 13/10/2008 19:59
Merci Deiloul pour les informations, ainsi nous saurons qui coincer. salutations

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 544