Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Une ONG mauritanienne critique l'accord-cadre de Dakar.


Une ONG mauritanienne critique l'accord-cadre de Dakar.
Une ONG anti-esclavagiste mauritanienne, Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste (IRA), a vivement critiqué samedi l'accord- cadre pour un retour négocié à l'ordre constitutionnel, signé cette semaine par les protagonistes de la crise dans ce pays.

Selon le président de l'IRA, Biram ould Dah Ould Abeid, cet accord-cadre occulte le problème de fond du pays, selon lui, lié à l'organisation d'une société "esclavagiste" et "inégalitaire" au sein de laquelle entre 300.000 et 500.000 individus seraient encore maintenus dans une situation d'esclavage total.

Au cours d'une conférence de presse, il a dénoncé "le silence coupable" de la communauté internationale devant le phénomène.
Selon lui, les esclaves et anciens esclaves représentent plus de la moitié de la population mauritanienne face à une minorité détenant le pouvoir politique et économique. La Mauritanie a adopté en 2007 une loi criminalisant la pratique de l'esclavage.

Cependant, les ONG de défense des droits humains continuent à dénoncer régulièrement des cas de pratiques esclavagistes. L'accord cadre de Dakar, rappelle-t-on, prévoit le report de l'élection présidentielle et la formation d'un gouvernement transitoire d'union nationale.

source : PanaPres
Dimanche 7 Juin 2009 - 06:28
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par BALA le 07/06/2009 11:30
La Mauritanie a renoué à Dakar avec ce qu'elle excelle en mieux : L'EXCLUSION.On ne peut discuter de choses importantes touchant à la

2.Posté par BALA le 07/06/2009 15:56
La Mauritanie a renoué à Dakar avec ce qu'elle excelle en mieux:L'EXCLUSION.On ne peut discuter de choses importantes en se limitant à quelques groupes.Il est évident que pour ces gens l'esclavage est le cadet de leurs soucis.
D'autre part j'estime que la Société Civile en devenant l'appendice des partis politiques a accentué sa propre marginalisation.Tout le gain et succés que peut obtenir la Société Civile est capitalisé par l'opposition.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 556