Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

V I D E O ] Les images glaçantes d'un assassinat perpétré par la mafia napolitaine

Ces images glaçantes ont été diffusées jeudi 29 octobre par les carabiniers de Naples, qui ont lancé un appel à témoins. La vidéo, disponible sur le site Internet du quotidien La Repubblica, montre l'assassinat, le 11 mai, de Marino Bacioterracino, personnalité de la criminalité organisée du quartier Sanita, à Naples. "L'enfer existe, ce sont ces cinq minutes filmées par une caméra à Naples, rue Vergini, dans le quartier de la Sanita", a commenté pour La Repubblica Roberto Saviano, auteur de Gomorra, monumentale enquête sur l'empire de la mafia napolitaine, la Camorra.


Tournées par une caméra de surveillance, les images montrent l'homme de 53 ans, fumant une cigarette devant un bistrot napolitain, en pleine journée. Un jeune homme vêtu d'un blouson et d'une casquette s'approche et lui tire dessus à plusieurs reprises avant de prendre la fuite. Autour, personne ne réagit.

UNE "ABSURDE SÉRÉNITÉ"

"Il s'agit de la première vidéo qui enregistre une exécution commise par la Camorra, note Roberto Saviano. L'assassin, l'homme qui tue, est une personne techniquement habile ; c'est très probablement un homme qui a déjà tué. Il repère l'objectif, entre sans difficulté dans le bar, fait un tour puis sort et tire trois coups, secs, à quelques centimètres seulement du corps. Les premiers coups sont plus bas, puis le dernier : le coup de grâce."

"L'exécution est un geste immédiat, simple, peu intéressant, même stupide, poursuit le spécialiste de la mafia napolitaine. Mais c'est la banalité de la scène, cette absurde sérénité qui l'entoure et semble l'installer dans l'irréel, qui fait douter de l'humanité des personnes qui assistent à la scène. (...) Quand une ville est en guerre, ses habitants subissent et observent ce qui se passe, presque avec un air de tranquillité indifférente."

"Ces images tragiques signalent que (...), dans certaines parties de l'Italie, la vie ne vaut rien", conclut l'écrivain, qui vit sous protection policière depuis la parution de son livre.

Auteur: LeMonde.fr

Dimanche 1 Novembre 2009 - 15:35
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543