Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

CONFERENCE DE BRUXELLES DU 04/09/04 ECHOS

APPEL A L'AIDE AUX VEUVES, AUX ORPHELINS ET AUX DEPORTES MAURITANIENS Par Dr. Moussa Sy Président de la commission action sociale de l'AVOMM.

Chers invités, chers camarades, chers militants et militantes de la dignité humaine, nous voilà aujourd'hui réunis dans le cadre d'un grand projet initié par notre association l'AVOMM dans le but d'établir, par une nouvelle approche,


CONFERENCE DE BRUXELLES DU 04/09/04 ECHOS
une stratégie active, globale et à long terme susceptible d'aider, de façon durable, les veuves et orphelins de nos martyrs ainsi que les milliers de réfugiés mauritaniens vivants dans les camps de déportation au Sénégal et au Mali. La réussite de cette initiative dépendra essentiellement de l'implication de tous nos compatriotes, de tous les hommes et de toutes les femmes qui veulent accompagner notre projet.


Il s'agit pour nous de dire non à l'oubli, non à la banalisation de l'exclusion de milliers de nos compatriotes victimes du racisme et de la barbarie du système.

Le peuple mauritanien est pris en tenailles entre : - un régime totalitaire esclavagiste, raciste, peu soucieux du devenir de notre pays et dont le passif humanitaire est sans précédent, - un désert qui avance inéluctablement à pas de géant et dévore toutes les terres cultivables, - une opposition intérieure prise en otage par la politique du bâton et de la carotte à laquelle fait appel le régime de Nouakchott pour faire taire toute volonté de libre expression.
- et une opposition extérieure active, mais minée par les querelles intestines, les calculs politiciens, les guéguerres de leadership au point où elle semble oublier les priorités, se tromper d'ennemis et de combat. En conséquence, il s'agit pour nous d'inviter tous les militants et militantes de l'opposition à mettre de côté leurs querelles politiciennes et contribuer activement à ce projet qui les concerne tous sans exception et qui nous amène à partager le quotidien de ces populations. Ne devenons pas complices par notre silence ! Ne participons pas, par notre passivité, à enfoncer davantage nos frères et nos sœurs que le régime de Nouakchott a décidé de tuer à petit feu dans les camps de la honte !
Interrogeons nos consciences sur l'état critique dans lequel se trouvent ces populations de déportés livrées aux épidémies, à la malnutrition chronique, incapables d'assurer leurs besoins les plus élémentaires (nourriture, enseignement, soins, etc.) Et optons ensemble pour une solidarité active par des actions concrètes.

Mon ami et frère le Président de l'AVOMM a apporté, dans ses différentes interventions, toutes les précisions sur ce projet. J'ajouterai simplement que l'AVOMM par son expérience offre en plus de la structure de collecte des aides aussi bien financières que matérielles, un réseau de distribution bien organisé. Elle crée, également, un lien entre les bénéficiaires et les personnes désireuses de parrainer un orphelin, un enfant réfugié ou une veuve. Le tout décliné dans une transparence totale.

Notre rôle, comme toute association, vise à tisser des liens de solidarité entre nos compatriotes, à cultiver le sens de l'entre aide et du partage hérité des riches civilisations de nos différentes communautés. Cette générosité légendaire des mauritaniens et des mauritaniennes qui se manifeste à chaque fois qu'il s'agit de porter secours à des exclus, des démunis et marginalisés par le régime de Nouakchott, comme se fut le cas lors de la dernière collecte organisée en faveur des enfants des réfugiés constitue pour nous une base essentielle pour nos actions. Toutefois ces actions ne peuvent porter leurs fruits si elles ne s'inscrivent pas dans le temps, à long terme, pour assurer leur pérennité et leur donner un sens réel.
C'est dans cette optique de transparence que l'AVOMM a crée une banque de données établie à partir de différentes enquêtes, des rapports des ONG et des registres des associations mauritaniennes des droits humains.

Cependant la réussite de ce projet demeure tributaire de la mobilisation de tous les mauritaniens épris de justice. Mais aussi, de la sensibilisation des associations intervenant dans ce domaine et dont l'apport pourra être déterminant dans la continuité de notre action. Chers invités, chers camarades, chers militants et militantes de la dignité humaine, je suis persuadé que le sens de responsabilité et l'engagement de chacun d'entre nous seront déterminants pour la réussite de notre action, pour donner de l'espoir à des milliers de mauritaniens et mauritaniennes victimes du racisme et de l'exclusion.
Tout comme je suis convaincu que toutes ces attentes ; celles de nos sœurs et de nos frères qui fondent de grands espoirs sur cette rencontre, ne seront pas déçues et trouveront des oreilles attentives et des âmes généreuses. Je ne terminerai pas sans rendre un vibrant hommage à nos sœurs regroupées au sein de l'AFMAF (association des femmes mauritaniennes du fleuve) qui, par leur engagement et leur sens du partage ont mené de multiples actions pour répondre aux appels quotidiens des milliers déportés au mali et au Sénégal.

Oui, ensemble, nous vaincrons l'oubli et nous triompherons du silence complice ! Je vous remercie de votre attention.
Dimanche 30 Octobre 2005 - 19:05
Dr SY Moussa (Avomm)
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2