Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

" Le passif ne peut se restreindre à des solutions partielles"


" Le passif ne peut se restreindre à des solutions partielles"
L'Association d'Aide aux veuves et Orphelins de Militaires Mauritaniens( AVOMM) et l'organisation contre les violences des droits de l'Homme (OCVIDH) ont tenu dans l'après- midi de ce samedi un point de presse à l'hôtel Atlantique Ezza, suite aux deux audiences que le général Ould Abdel Aziz leur a accordées.

Pour camper le débat, Ousmane Sarr ex président de l'AVOMM a demandé à l'assistance une minute de récital de la fatiha, à la mémoire des martyrs, victimes de la période d'exception de Taya, avant de rendre un vibrant hommage aux hommes et aux femmes et à tous ceux qui se sont battus contre les dérives du régime déchu de Maouya.

Ousmane Sarr a indiqué aussi à cet égard la plainte recevable que Avomm a déposé contre Taya devant les juridictions belges.

L'ex président dans son propos n'a pas occulté d'autres aspects de la vie nationale comme le problème de la cohabitation et de la répartition équitable des richesses. La conférence avait entre autre pour objet d'expliquer les deux rencontres tenues avec le général Ould Abdel Aziz concernant le règlement définitif du passif humanitaire.

Dans ce cadre M Sarr n'a pas manqué de définir l'entretien de direct et de sincère. C'est d'ailleurs l'une des raisons pour lesquelles que le président de l'OCVIDH, en la personne de Soumaré a qualifié les discussions autour de la question du passif humanitaire avec le général de franches. "Le passif ne peut se restreindre à des solutions partielles" dira-t-il avant d'ajouter que "cette lancinante équation trouverait sa pertinence que dans une approche globale que seule une commission nationale d'enquête peut faire afin de dire toute la vérité au grand jour. On ne pourra jamais exorciser le mal si on ne dit pas la vérité. C'est indispensable et nous ne désarmerons pas, nous ne faiblirons pas tant que des solutions hardies ne soient mises en œuvres".

Selon les responsables de l'organisation le général Ould Abdel Aziz est bien dans les dispositions, pour définitivement régler le problème du passif en leur assurant de laisser personne en rade et d'associer toutes les ONG car c'est un passage obligé pour la réconciliation nationale. C'est fort de l'engagement du général lors de l'entretien que M Harouna Kane de l'AVOMM dira "nous sommes confiants et nous pensons que c'est un homme sincère et honnête mais nous croyons en lui que par des actes concrets".

A la question combien estimez- vous le nombre de victimes civiles concernées par le règlement du passif? Les responsables de l'AVOMM ont quelque peu tergiversé avant de donner le chiffre 513. Deux documents dont un mémorandum et le film, le cercle des noyés ont été remis par les deux associations à Ould Abdel Aziz en guise de cadeaux lors de leur rencontre. Le président du HCE n'a pas manqué l'occasion pour annoncer à ses hôtes qu'il commencera l'opération du règlement du passif par les veuves, les orphelins et les femmes car dit-il "ces derniers constituent la frange la plus vulnérable".

Mamadou Ousmane Tall

Source: Points chauds
(m)

Vendredi 3 Avril 2009 - 09:31
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par deh Gourel Baali le 29/03/2009 13:00
vous m'avez déçu de cooperer d'avec quelqu'un qui n'est qu'en quête de reconnaissance qui même s'il faut que s'alier avec le diable pour se faire reconnaitre, il va le faire et surtaut qu'il était le plus fervant opposé au Sidi, lorsqu'il a fait sa declaration de reconnaissance des faits des années sombres et qu'il était décidé à oeuvrer pour la reparation.
Vous qui la honte de la nation en ne reconnaissant pas que sidi qui a osé dire ce que personne parmi sa communauté, n'oser dire et tout ça parce que soit , vous êtes nommé comme connseillère acheté par l'argent des contribuables que vous aller mentir jusque Hindou Gueye sacrifie l'âme de son Père.
Le grand menteur que colonel Dia, a dit , qu'il a sollicité tous les concernés alors que ce faut or, il a dit à ceux qu'il coopere avec, de ne pas contacter les ONGS de droit de l'homme et surtout qu'il a divisé pour regner, c'est à dire , qu'il a trié certains et leur donner de l'argent pour qu'ils coopèrent avec lui ce en divisant le Reve, Covire et avomm et camme pour finalement, vouloir servir les criminels et empêcher à ce que l'on les juge alors que si ne les juge pas, nous ne pouvons pas rester sans vengeance.

2.Posté par badiallo le 29/03/2009 15:27
Je ne pouvais en aucun moment imaginer que Sarr Ousmane et Soumare pourraient un jour
se faire avoir de la sorte comme des novices;ils ont mordu à l'appât et l'histoire le retiendra .
J'ose cependant espérer que les organisations qu'il avaient dirigées sauront continuer dans le
noble combat et l'idéal de justice et de démocratie qui nous a toujours guidé!
ABAS LES TRAITRES A LA CAUSE DE NOTRE PEUPLE !
ABAS LES FOSSOYEURS DE LA DEMOCRATIE !
POUR QUE NOS MORTS NE SOIENT PAS MORTS POUR RIEN !
UNISSONS NOS FORCES ET EN AVANT POUR LE COMBAT LIBERATEUR !

3.Posté par Mauritanien le 29/03/2009 19:34

nous retiendrons plutôt toi.... tu saisis.


4.Posté par Brahim le 29/03/2009 21:46
Mes sinceres félicitations à ces hommes, il y'a homme et omelette, bravo Ousmane et Soumaré.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2