Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Madame Salimata Yéro Sarr Maire d’El-Mina, un soutien de taille pour le candidat Mohamed Ould ABDELAZIZ

Au niveau de Nouakchott la vraie bataille électorale se déroulera très probablement au niveau de la commune d’El-Mina.


Madame Salimata Yéro Sarr Maire d’El-Mina, un soutien de taille pour le candidat Mohamed Ould ABDELAZIZ
Deuxième commune après Arafat par le nombre de ses habitants, cet ancien fief de l’APP est aujourd’hui en majorité tout acquis au candidat Ould ABDELAZIZ.

Ce repositionnement s’explique par l’attention toute particulière que Ould Abdelaziz n’a cessé de manifester à cette commune qui croupit dans la misère et l’exclusion. Mais aussi et surtout par les inlassables efforts de la maire de ses réseaux et de son initiative MODEM.

En effet depuis le mouvement rectificatif du 6 août, ould Abdelaziz s’est rendu plus de quatre fois au chevet de ces populations marginalisées. Au cours de ces visites, Mme Salimata Yéro Sarr, Maire d’El-Mina et fervente soutien au mouvement rectificatif, lui a soumis un ensemble de problèmes touchant les transports, la santé et l’éducation.

Il a aussitôt apporté des solutions aux problèmes de transport en affectant deux minis bus destinés à désenclaver les populations de Dar Beida et du Warf qui, dés la tombée de la nuit, étaient privés de tout moyen de transport. Il a, par la suite, dépêché les deux ministres à savoir celui de l’éducation et de la santé pour trouver des solutions rapides et fiables.

L’espoir suscité auprès des populations par l’implication personnelle de Ould ABDELAZIZ dans le règlement des problèmes touchant leur quotidien ainsi que l’attention accordée au règlement du passif humanitaire qui est une question très sensible pour toutes les populations négros africaines qui peuplent cette commune.

Ces grands acquis sont autant d’atouts qui plaident en faveur de leur choix pour ce candidat réconfortent Mme Salimata Yéro Sarr dans ses convictions et renforcent les nombreuses initiatives qu’elle a initiées pour soutenir la candidature de Ould Abdelaziz et démentir les rumeurs qui font croire que El-Mina est un fief protestataire.

Pour Mme Salimata Yéro Sarr « Ces rumeurs, c’est de l’histoire ancienne, les populations ont naturellement fait le choix du camp de AZIZ, le seul qui s’est occupé de leurs problèmes. »

Nos populations ont besoin du concret et non des slogans ou des idéologies qui ne nourrissent que ceux qui les marchandent derrière des bureaux pour des intérêts personnels.

La maire sait de quoi elle parle, ancienne militante de l’APP, elle est surtout la fille de Yéro Sarr l’un des premiers habitants de cette commune et dont le nom a été donné au croisement Yéro Sarr situé au cœur de cette commune.

Si Mme Salimata Yéro Sarr a été élue à la tête de cette commune c’est parce qu’elle jouit de l’estime de ces populations qui l’ont vu grandir et consacrer sa vie à se battre pour une mise à niveau de sa commune et pour sortir ses populations du cycle infernal de la misère, de l’analphabétisme et créer un environnement propice pour une vie digne.

En dépit de recettes insignifiantes générées par la commune, de la non-affectation du budget dans les délais impartis, elle a cherché et obtenu l’implication de partenaires en France où elle a été reçue par Jacques Chirac puis elle a sillonné les capitales européennes Espagne, Italie, Allemagne et Chine dans sa quête d’aides à son programme d’insertion des femmes.

Pour une mairie sans budget, avec un plan de développement qui n’a jamais connu un début d’exécution, de la prolifération de coopératives fictives, il fallait chercher toute forme de partenariat susceptible d’apporter des solutions aux problèmes d’approvisionnement en eau des populations, l’appui aux programmes d’insertion des femmes, la mise en place de coopératives performantes et la prévention contre les incendies à répétition dans les bidonvilles.

Dans ce domaine, le maire rend visite aux habitants des zones sinistrées où les victimes sont partiellement prises en charge par la commune.

Sur un autre registre, celui de l’enseignement, elle vient d’inaugurer le premier jardin d’enfants qui fera partie d’un réseau de 12 jardins visant 1000 enfants qui vont voir le jour dans sa commune (voir photo ci-dessous) et qui sont réalisés en partenariat avec le ministère chargé de l'enfance et l'ONG world vision.

Le poids électoral de Mme Salimata Yéro Sarr

Présidente du Mouvement pour la dynamique d’El-Mina (MODEM), une initiative des cadres (femmes et hommes) dans lequel adhèrent plusieurs élus et notables locaux et dont l’une des missions consiste à apporter une contribution au programme de développement économique et social de la commune. Le MODEM a décidé logiquement de mener une campagne pour la candidature de Mohamed Ould Abdelaziz à l’élection présidentielle, convaincu que celui-ci travaille à promouvoir une Mauritanie plus unie et plus égalitaire.

A ce titre cette initiative a déjà arrêté un programme d’actions, de sensibilisation et d’organisation des populations.

La volonté de mettre tous les atouts de son côté, dans ce qui sera, en réalité une bataille décisive pour l’électorat de Nouakchott, a conduit cette infatigable maire à tisser d’autres réseaux parallèles dont les plus influents sont « l’initiative des grandes dames porteuses de voix ».

Interrogée sur ses chances de battre ses adversaires à El-Mina, Mme Salimata Yéro Sarr répond avec une certaine assurance : « Nous constituons un réservoir électoral stratégique qui ne demande qu’à s’exprimer et travailler pour porter notre candidat à la victoire. Mais cette bataille sera âpre dans une commune gangrenée par la misère.

Nous disposons du potentiel et de la volonté de réussir notre pari, mais les résultats d’une campagne dépendent surtout des moyens qui seront mis pour sa réussite. C’est dans ce sens que nous travaillerons avec la direction de la campagne de notre candidat. »

Mme Salimata Yéro Sarr est une battante qui passe plus de temps sur le terrain que dans son bureau. Elle est fière de servir les populations de sa commune quelque soit les sacrifices consentis.

Rendez-vous est pris avec elle pour la couverture de ses activités durant la campagne électorale.



Matar FALL
avomm.com
Jeudi 3 Septembre 2009 - 12:42
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Dans la même rubrique :
1 2 3 4