Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Aziz confirme la bataille contre Ghazouani


Mohamed ould Abdel Aziz, a confirmé «les profondes divergences » entre lui et son successeur, Mohamed ould Cheikh El Ghazouani, qui a prêté serment le 01 août 2019, au cours d’une conférence de presse organisée tard dans la nuit du jeudi au vendredi, à son domicile de Nouakchott.

C’est la première sortie médiatique de l’ancien chef de l’Etat mauritanien, après plusieurs mois passés à l’étranger et un retour au pays le 16 novembre dernier.

Mohamed Abdel Aziz réfute la prétention de son successeur « à servir de référence » à l’Union Pour la République (UPR), principal de la majorité disposant de plus de 100 députés sur les 150 élus à l’assemblée nationale.

Cette formation a annoncé la tenue d’un congrès les 28 et 29 décembre. L’ancien président mauritanien estime que l’entêtement de son successeur à servir de référence à l’UPR constitue «une démarche violant la constitution, qui interdit au président de la République de diriger un parti politique.» « Je ne serais plus candidat à une élection. Cependant, je reste en politique à travers l’UPR, car je suis rentré au pays pour sauver la démocratie», dira-y-il.

Parlant de sa gouvernance pendant plus de 10 ans, à la lumière de plusieurs allégations relatives à des faits de gabegie découverts par la cour des comptes pendant les derniers mois, et des audits en cours dans tous les départements ministériels, Mohamed ould Abdel Aziz a déclaré n’avoir jamais donné d’ordres illégaux aux responsables qui ont eu à gérer les biens publics sous son règne.

Mohamed ould Cheikh El Ghazouani et Mohamed ould Abdel Aziz sont tous deux des officiers généraux à la retraite, liés par un long compagnonnage dans le parcours militaire, l’engagement politique et une solide amitié.

Fin novembre à la surprise générale, l’ancien président a boycotté la cérémonie marquant la célébration du 59é anniversaire de l’indépendance nationale, organisée dans la localité d’Akjoujt, capitale de sa région d’origine.

Le même jour, on a appris le limogeage du commandant en chef du Bataillon de Sécurité Présidentielle (BASEP) et de son adjoint.

Cette unité est considérée comme «fidèle » à l’ancien chef de l’Etat.


Source : Le Calame
Samedi 21 Décembre 2019 - 22:40
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 553