Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

Ousmane SARR, président

Demba Niang, secrétaire général
Secrétaire général Adjt; Demba Fall

Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Mariame Diop
adjoint Ngolo Diarra

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Conseillers; Kane Harouna
Hamdou Rabby SY










AVOMM

Aziz défie Ghazouani: "Je suis décidé à faire de la politique quelqu’en soit le prix à payer"- Entretien RFI (1/2)


Pour Mohamed ould Abdel Aziz, l’intention des autorités de Nouakchott ne laisse pas de place au doute.

« Mon problème c’est un problème politique. Y'a rien à comprendre là-dedans. Mohamed ould Abdel Aziz doit s'arrêter de faire de la politique », explique-t-il dans un entretien avec RFI diffusé jeudi 13 mai.

Dans cet entretien, l’ancien président de la République a défié son successeur Mohamed Cheikh Ghazouani en affirmant qu’il était décidé à faire de la politique quel qu’en soit le prix à pays, tout en rappelant qu’il était protégé par l’article 93 de la Constitution.

Aziz n’a pas manqué de vilipender son successeur.

« J’inquiète Ghazouani et son Gouvernement et j’estime qu’ils ne sont pas sur la bonne voie. Ce sont des gens qui n’ont aucune vision pour le pays. La gabegie, le clientélisme, la corruption se sont développés dans le pays. Les populations souffrent, rien n’est fait, c’est un échec », a-t-il déclaré.

Plein d’assurance et droit dans ses bottes, Aziz rappelle que l’actuel président de la République a travaillé avec lui sous ses ordres dans la plupart du temps, qu’il bénéficiait de toute sa protection, tout en racontant qu’il ne cherchait pas la protection de son successeur.

« Notre amitié a éclaté parce qu’on est complètement différent. Il [Ghazouani] est entouré de gens qui l’orientent. Chacun a suivi son chemin. On n’est plus sur la même voie. Il a sa vision, j’ai ma vision. Il est entouré de tous les caciques de tous les passés, à commencer par Maouiya [ould Sid'Ahmed Taya], qui sont revenus. Ce sont des gens qui sont connus pour avoir retardé, volé, pillé et violer toutes les lois de la République », indique l’ancien président de la République, Mohamed ould Abdel Aziz.

Depuis le 12 mars dernier, l’ex-chef de l’État mauritanien fait l’objet de poursuites judiciaires pour corruption, détournement des biens publics et blanchiment d’argent. Privé de sa liberté de mouvement depuis douze mois, Mohamed Ould Abdel Aziz est désormais assigné à une résidence surveillée plus stricte dans la capitale.

Babacar BAYE NDIAYE – Journaliste à Cridem
Vendredi 14 Mai 2021 - 15:10
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 558