Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Baba Maal plaide pour la connexion des différents festivals de la sous-région


Le lead-vocal du ‘’Dande Lenol’’ Baaba Maal a appelé les responsables des festivals musicaux organisés dans la sous-région à s’accorder et à créer entre eux des connexions pour permettre aux musiciens d’être présents à l’occasion de leurs différentes manifestations.


Baba Maal plaide pour la connexion des différents festivals de la sous-région
S’exprimant vendredi à Lompoul (Kébémer) où il s’est produit à l’occasion de la première édition du Festival du Sahel, l’artiste a insisté sur la nécessité de connecter les festivals du désert malien, du Niger et ‘’les blues du fleuve’’ pour permettre aux musiciens africains de s’approcher davantage de leur public.

’Les musiciens africains qui sillonnent les festivals européens, américains et asiatiques gagneraient énormément en faisant pendant par exemple un mois le tour de manifestations culturelles de premier ordre’’, a soutenu Baba Maal,

Relevant la beauté du site d’accueil du Festival du Sahel, organisé dans les dunes de sable du désert de Lompoul, l’artiste compositeur a suggéré que la manifestation soit ouverte vers les populations du village, pour la promotion de la destination touristique. Le festival du Sahel est organisé par ‘’Africa Travel Tour’’ et ‘’Sahel découverte’’.

Après avoir servi au public, des touristes principalement, une demi-douzaine de titres, Baba Maal a cédé la scène à la chanteuse mauritanienne Noura qui a, avec une voix sublime, offert à l’assistance des notes de musique traditionnelle mais également jazzy et moderne.

’Nous avons initié ce festival organisé dans les dunes dorées du désert de Lompoul pour essayer de changer la perception négative que les gens ont du Sahel, qui est en fait un trésor de beauté et diversité’’, a indiqué le directeur du festival, Raphaël Rodriguez.

‘’Nous allons travailler à faire de cette manifestation culturelle qui sera annuelle le plus grand évènement musical africain’’, a-t-il promis.

A son tour, Jean Jacques Bancal, l’autre initiateur du projet, a évoqué la particularité du Festival du Sahel, qui va prendre pied en plein désert saharien et non en ville comme tant d’autres.

‘’Les retombées sont déjà visibles dans la localité parce que 90 habitants du village travaillent autour du festival ou tentes, lits, restauration sont des produits locaux’’, a-t-il dit, non sans relever le fait que l’évènement permettra ‘’un tant soit peu de reconnaître aux peuples africains du Sahel le droit de s’exprimer, de s’amuser, de faire la fête loin des clichés catastrophiques’’.

‘’L’appui de Stratégie de croissance accélérée (SCA) au Festival du Sahel est un défi que nous voulons relever, en participant à la promotion de la destination touristique du Sénégal pour booster la croissance économique’’, a retenu le ministre conseiller coordonnateur de la SCA, Ibrahima Wade.

La première édition du Festival du Sahel qui prendra fin dimanche, servira également de plateau d’expression et de partage d’émotions aux musiciens sénégalais Abdoulaye Cissokho, malien Habib Koïta et nigérien Etran Finatawa.


Source: seneweb
Samedi 21 Novembre 2009 - 21:32
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543