Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Brakna : Des enseignants affectés à deux mois de la fin de l’année scolaire


Brakna : Des enseignants affectés à deux mois de la fin de l’année scolaire
Selon le correspondant de l’ANI au Brakna, dans le mois de mars courant, la Direction Régionale de l’Education du Brakna a procédé à un vaste redéploiement de son personnel dans les établissements du fondamental appliquant ainsi les instructions de Madame la ministre de L’Education données lors de son séjour dans la Wilaya du 11 au 14 février dernier.

Les autorités scolaires régionales affirment que ce réaménagement technique est destiné à pallier le déficit d’enseignants arabophones dans les départements de la vallée et francophones dans ceux du nord.

Parmi les enseignants redéployés figurent de nombreux surveillants et surveillants généraux “remerciés” au début de l’année scolaire. D’autres ont été réaffectés comme chargés de cours de langues dans les collèges de la région.

Ce mouvement qui a déplacé des instituteurs fossilisés dans les écoles de leurs villages depuis belle lurette, n’a pas manqué de susciter des grincements de dents. Mais le DREN, M. Tounkara explique que :«ces affectations répondent à des nécessités de service et que pour cette raison, les interventions ne seraient pas les bienvenues


Source: ANI
(M)
Dimanche 30 Mars 2008 - 21:15
Dimanche 30 Mars 2008 - 21:18
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 588