Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Bruxelles : Touche pas à ma Nationalité manifeste pour l’officialisation des langues nationales en Mauritanie


Des mauritaniens ont manifesté vendredi 26 août à Bruxelles, à l’appel de Touche pas ma Nationalité (TPMN).

« En date du 26 août 2022, Ne Touche Pas Ma Nationalité section Belgique a organisé une manifestation à la place Schuman en face du bâtiment Berlemont de la Commission Européenne. Les manifestants ont demandé au gouvernement mauritanien d'officialiser les langues nationales. En plus, Ils ont demandé l'intégration des langues nationales dans le système scolaire », indique l’organisation dans un communiqué transmis à Cridem.

Le 25 juin dernier, les parlementaires mauritaniens ont adopté une nouvelle loi introduisant les langues nationales dans l’enseignement primaire.

Cette loi introduit pour la première fois l’enseignement scientifique au niveau primaire dans les langues maternelles, tout en imposant l’enseignement de l’arabe aux non Arabes et au moins une langue nationale aux locuteurs arabes. Le français va continuer d’être enseigné à partir du primaire.

Cette nouvelle loi est contestée par l’Organisation pour l’Officialisation des Langues Nationales (OLAN).

Par Cridem Actualités
source/ cridem
Dimanche 28 Août 2022 - 12:37
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 562