Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Cadre de Concertation des Victimes des Evènements CCVE (1986-1992) : Mise au point


Cadre de Concertation des Victimes des Evènements CCVE (1986-1992) : Mise au point
Dans un article non signé intitulé « Passif Humanitaire : CCVE rompt avec CCRM », paru dans le journal Le Calame Online au lien http://www.lecalame.info/?q=node/13533, il est rapporté que « Le Cadre de Concertation des Victimes des evènements (CCVE) de 1986 à 1993 (sic !!) a annoncé, vendredi soir (8 juillet) au cours d’un point de presse tenu à l’Espace Diadié Camara (Socogim PS), la rupture définitive de son organisation avec le Cadre de Concertation des Rescapés Mauritaniens ».

Sans vouloir verser dans la polémique stérile, cet article appelle de nous la mise au point suivante, dans l’unique but de rassurer et de situer l’opinion sur la réalité des faits dépourvus de tout tapage et de tintamarre :

- Ceux qui ont organisé cette « conférence » aux allures de buzz, et qui en ont profité pour désigner, disent-ils, un nouveau Président (du moins Présidente), sont allés très vite en besogne et se sont tirés, en conséquence, une balle au pied : le mandat du bureau de CCVE se termine le 11 Juillet 2022 et non le 07 Juillet 2022 ;

- L’écrasante majorité des présidents des Associations composant le CCVE ont été surpris d’apprendre la sortie malheureuse des organisateurs de cette conférence, pour ne pas dire ce concert de clameurs, organisée par des comparses qui avaient miroité aux pauvres victimes qui croient en eux que le Passif humanitaire pouvait se régler à l’Etat-Major de l’armée, au B2. Tous ces présidents ne se sentent nullement ébranlés par les agissements d’une coterie qui a habitué le monde à des déclarations à l’emporte-pièce et à des promesses plus farfelues les unes que les autres ;

- Le CCVE, ancré dans le consensus et l’entente des Collectifs des victimes pour une unité d’action viable et durable, réitère sa ferme volonté de travailler de concert avec le CCRM et les représentants que l’Etat a déjà désignés, de régler, le plus rapidement possible et au grand bénéfice tant des victimes que du peuple mauritanien tout entier, l’épineuse question du Passif humanitaire qui continue de miner l’unité nationale et le vivre ensemble ;

- Les manœuvres et manipulations de ceux qui se sont surnommés eux-même – à raison d’ailleurs – « les Séparatistes » (en Pulaar académique « SerindiiBe ») et qui cherchent effectivement la rupture à tout venant, sont vouées à l’échec tant leur comportement ne surprend plus personne.

Le processus engagé pour le règlement global et dénitif du dossier étant sur la ligne droite, tous se devraient de s’inscrire et d’inscrire leurs actions dans un esprit volontariste et apaisé d’arriver à une solution à laquelle toutes les victimes adhèrent et qui rassure l’Etat – le Président de la République ayant montré toute sa volonté de dépasser le problème – que désormais, cette épine n’handicapera plus la marche du pays.

Le CCVE, signataire de la Feuille de Route, fera face – sans faillite et sans faille – à ses engagements et il ne ménagera aucune effort, à côté de l’Etat et du CCRM, pour que le passif humanitaire soit réglé à la satisfaction de tous ; n’en déplaise aux adeptes du faux-fuyant et des formules alambiquées.

Bonne fête à tous.

Odon njarloo oDon njaafoo.

En toute chose, Allah est le Plus Puissant et Le Plus Savant.
Nouakchott, le 10 Juillet 2022

Harouna LY dit Rachid
Président CCVE



Source : Le Calame via cridem
Lundi 11 Juillet 2022 - 03:01
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 561