Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Ces femmes qui ne peuvent pas être ministres en Mauritanie



Ces femmes qui ne peuvent pas être ministres ? Portraits de quelques figures emblématiques… Dans notre édition n° 436 du 20 juillet, nous avions déploré le non respect de la représentativité des autres composantes sociales du genre dans le dernier gouvernement formé par le Premier ministre Yahya Ould Ahmed Waghf le 13 juillet courant. Nous vous proposons la suite de l’enquête menée par notre équipe à propos de certaines compétences oubliées ou marginalisées.



Ces femmes qui ne peuvent pas être ministres en Mauritanie
Ainsi, la constitution du dernier gouvernement de Yahya Waghef, dans le sillage de l’ancien système, a brillé entre autres insuffisances par le caractère monocolore en son genre. Sinon comment expliquer que les trois ministres femmes soient issues d’une seule communauté. Ces dernières sont elles plus instruites que les femmes des autres communautés ? Sont elles plus dynamiques ou plus engagées dans l’action publique ?

Cette insuffisance pense-t-on, loin de regrouper, suggère plutôt la désunion et la méfiance entre des compatriotes et des sœurs qui travaillent sur beaucoup de terrains côte à côte avec le même engagement, le même dévouement et le même patriotisme.

Comment dès lors ne pas penser à certaines de nos sœurs de la nouvelle génération qui sont au front de l’engagement depuis si longtemps qu’elles font partie du paysage national. Nous allons en citer certaines à titre d’illustration en nous excusant pour celles que nous n’aurions pas citées, qui loin s’en faut ne sont pas déméritantes :

Lalla Aicha Sy , assistante sociale de formation, est une militante active de la société civile. Actuellement vice président du FONADH, cette bilingue parfaite (arabe français), a contribué activement aux assises de 2007 relatives au règlement du dossier des déportés et du passif humanitaire.

Oumoul Khayri Ba Tall, expert comptable de formation inscrite à l’ordre des experts comptable de la Mauritanie. Diplômée de l’ISCAE de Casa au Maroc et MBA de l’université de Washington dans le Missouri, USA. Actuellement directrice du cabinet d’études, d’audit et d’expertise comptable et consultante internationale en microfinance et en évaluation.

Elle est membre fondateur de l’Association Mauritanienne de Suivi Evaluation puis a été présidente de l’Association Africaine de Suivi Evaluation (2005-2007) et enfin actuelle présidente de l’Organisation Internationale de Suivi Evaluation jusqu’en 2010. Parfaite bilingue (Français, anglais), elle appuie les activités de la société civile en particulier dans le domaine du développement et du genre.

Kadiata Malick Diallo est professeur de sciences sortante de l’école normale supérieure. Elle est actuellement député inscrite sous les couleurs de l’UFP, parti dans lequel elle assume le poste de 5ème vice présidente. Militante active des droits de la femme, soutien fervent des veuves des victimes des purges de 1990 et 1991, elle est par ailleurs membre militante de l’Association pour la Renaissance du Pulaar, membre de mutuelles d’épargne et de crédit et membre du Comité de Solidarité avec les victimes des violations des droits de l’Homme en Mauritanie. Enfin, elle est membre du club de veille pour la paix en Afrique de l’ouest

Maitre Fatimata Mbaye est une avocate inscrite au barreau de Nouakchott. Grande militante des droits de l’homme et de la causes des opprimés, elle s’est donnée entièrement à son action militante Elle a obtenu en1999 le prix international des droits de l’homme à Nuremberg . Une distinction qui récompense les personnalités dévouées aux causes justes et nobles dans le monde. Aujourd’hui cette grande figure féminine est à la tête de l’association mauritanienne des droits de l’homme qu’elle dirige avec brio.

Dr Manthita Koita Diagana est un médecin gynécologue¨ Elle a été la première femme à ouvrir une clinique privée en Mauritanie . Femme discrète et soucieuse de l’amélioration des conditions de vie des femmes issues de la frange déshéritée . Elle été la responsable du projet national de la santé de la reproduction.

Professeur Aissata Bal Sall est aussi un médecin gynécologue. Elle est la première femme professeur en médecin dans le pays.

Hindou Guèye est une brillante journaliste. Actuellement dans le staff de la cellule de communication de la primature .Elle ne manque ni d’ambition ni de talent mais continue à se morfondre dans le train-train d’une bureaucratie tatillonne

Sokhna Ly Ba, cadre à la CNSS. Elle la présidente fondatrice de MAFEC, la plus importante des mutuelles privées d’épargne et de crédit

Hawa Kane Sy est une attachée d’Administration promotion 1980 de l’ENA de Nouakchott. Elle a occupé des postes au sein du ministère de l’intérieur parmi lesquels ceux de chargé du contrôle de la légalité, de chargée de l’action régionale avant d’occuper le poste actuel de Hakem du Ksar. Elle est très active dans le milieu associatif et est très soucieuse du monde du développement. Mme Hama Kane est la présidente de l’ONG mauritanienne pour le développement et l’éducation à la base sis à Mbout et la vice présidente du réseau des ONG du Gorgol

Aminetou Mint Maouloud

Cette femme cadre haratine, attachée d’administration générale de formation, est actuellement députée de la Moughataa d’Aleg. Elle est également membre de la Commission parlementaire des droits de l’homme. Sauf preuve du contraire, Mme Aminetou Mint Maouloud est l’unique personnalité féminine instruite et active de sa communauté dans toute la Wilaya du Brakna.

Son grand et constant militantisme au sein des Ong de la société civile, notamment dans les associations très impliquées dans la promotion de la Condition féminine, l’agriculture et l’élevage dans les nombreuses couches analphabètes et paupérisées de son Brakna en général et de la Moughataa d’Aleg en particulier ont fini par la porter aux premières loges des défenseurs des Droits humains dans son fief.

Une popularité qui trouve toute son explication dans la confiance auprès des électeurs qui l’ont choisie comme représentante par excellence à l’Assemble Nationale. Une responsabilité qu’elle essaye d’honorer, nonobstant les discriminations infligées aux femmes pour aspirer aux plus hautes fonctions de l’Etat au même titre que certaines de leurs consoeurs d’autres races.

Mariem Sall Diallo

Le fait que cette femme figure parmi les personnalités de l’ex Commission Electorale Nationale Indépendante (Ceni) est en soi un indicateur suffisant pour brosser un portrait des plus élogieux de Mme Mariem Sall Diallo. On se rappelle parfaitement qu’au temps du Conseil Militaire pour la Justice et la Démocratie, l’organisation de la transition politique a suscité la mise en place de la Ceni dont tous les membres ont été choisis suivant des qualités précises d’intégrité morale, de compétence et de dévouement.

Mariem Sall Diallo est Socio économiste de formation, ayant occupé plusieurs fonctions dont celui de Conseillère chargée affaires économiques de la Commission Centrale des Marchés Publics, d’Attachée au Secrétariat général du gouvernement, d’Inspectrice générale au ministère de la fonction publique et de l'emploi. Mariem Sall Diallo bénéficie également d’une Grande expérience en micro finance, en questions de genre et développement participatif.

La Rédaction


__________________
Source: Le Rénovateur
(M) avomm

Mardi 29 Juillet 2008 - 13:43
Mardi 29 Juillet 2008 - 13:50
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 591