Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

Ousmane SARR, président

Demba Niang, secrétaire général
Secrétaire général Adjt; Demba Fall

Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Mariame Diop
adjoint Ngolo Diarra

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Conseillers; Kane Harouna
Hamdou Rabby SY










AVOMM

Communiqué du Cadre de Concertation des Victimes des Evènements (CC/VE)


Communiqué du Cadre de Concertation des Victimes des Evènements (CC/VE)
Depuis quelques jours, il est fait état de la nomination (ou la proposition de nomination) du Général Ely Ould Zayed à un poste de commandement des opérations de maintien de la paix de l’ONU en République Centrafricaine.

Si une telle information s’avérait, l’ONU s’en trouverait incommodée, le Général Ely Ould Zayed étant cité, depuis des années maintenant, dans la liste des personnes ayant commis des exactions flagrantes contre des officiers, sous-officiers et soldats négro-africains entre fin-1990 et début-1991 ; lesquelles exactions, faites de tortures inhumaines, ont entraîné des centaines de morts, dont celle du valeureux Lieutenant Saré Yahya.

Alors même que les conséquences de ces exactions, connues sous l’appellation de « Passif humanitaire », n’ont pas encore été soignées, malgré les multiples demandes des victimes qui n’ont ménagé – et ne ménagent – aucun effort pour prendre langue avec le Président de la République dans ce sens, il est incompréhensible et particulièrement choquant qu’un officier sur lequel pèsent de graves soupçons soit ainsi promu à des fonctions aussi élevées dans une Organisation internationale comme l’ONU, et de surcroit, en matière de maintien de la paix.

Le Cadre de Concertation des Victimes des Evènements (CC/VE) rappelle au peuple mauritanien, en général, et au Président de la République, Mohamed Cheikh El Ghazouani, en particulier, que la douleur des victimes demeurera toujours vive tant que cette page sombre de l’histoire de la Mauritanie n’est pas tournée après un règlement juste du passif humanitaire dont les souvenirs vivaces sont entre autres Azlat, Inal, Jreida et autres…

Le choc que ressentent les victimes dans des situations telles que la promotion et la nomination à de hautes fonctions de personnes figurant sur la liste des présumés tortionnaires, repose la problématique de ce passif humanitaire non encore apuré et qui, laissé tel quel, continuera de jeter le discrédit sur la Mauritanie, tant au plan national qu’international, puisque même les officiers mauritaniens estimés propres risqueraient de perdre l’avantage de servir pour les grandes Organisations internationales, étant entendu que la tâche noire sur la réputation des uns pouvait déteindre et porter ainsi préjudice aux autres.

En conséquence, le CC/VE réitère sa demande d’un règlement juste et rapide du passif humanitaire par la création d’une Commission Vérité et Réconciliation, et sur le fondement des 4 devoirs : devoir de vérité, devoir de justice, devoir de réparation et devoir de mémoire ; en prenant en compte nos spécificités, nos traditions et notre religion.

Toute autre posture visant à retarder ce règlement ne serait que du dilatoire, creusant encore plus le fossé de la confiance et accentuant le ressentiment entre les Mauritaniens.

Nouakchott, le 16 Août 2021

Pour le Bureau Exécutif du Cadre de Concertation des Victimes des Événements (CC/VE)
Harouna LY dit Rachid
Lundi 20 Septembre 2021 - 22:07
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 559