Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Conférence de presse de l’IRA: Revendications contradictoires et confusions.

Le Représentant de l’IRA, Birame Ould Dah a pris la parole le premier. Il a proclamé la solidarité de son initiative avec le peuple palestinien. Ould Dah a aussi fait état du rejet du coup d’Etat par l’IRA et a demandé à la communauté internationale de ne pas cautionner une telle manière d’accéder au pouvoir.


Conférence de presse de l’IRA: Revendications contradictoires et confusions.
Jeudi 10 janvier, au siège du Fonadh à Nouakchott, l’initiative de résistance du mouvement abolitionniste (IRA) a organisé une conférence de presse dont l’objet était loin d’être bien définie. Dans la salle, il y avait des victimes de l’esclavage, des Aghzazir exploitant de la saline d’Idjil et de nombreux parents et amis de l’ex directeur des Procapec, Ahmed Ould Khattry, actuellement poursuivi pour malversation financière.

Le Représentant de l’IRA, Birame Ould Dah a pris la parole le premier. Il a proclamé la solidarité de son initiative avec le peuple palestinien. Ould Dah a aussi fait état du rejet du coup d’Etat par l’IRA et a demandé à la communauté internationale de ne pas cautionner une telle manière d’accéder au pouvoir.

Le discours du Ould Dah a été interrompu par certaines femmes portant les portraits de Ahmed Ould Khattry qui n’ont pas hésité à dire : «Nous sommes venues pour défendre Khattry pas pour ce que vous êtes entrain de dire.»

Un autre homme parmi les amis et parents de Khattry a protesté contre ce qu’il a appelé la politisation de la conférence. «Nous sommes venues pour défendre Ould Khattry, le reste du discours sur la politique, l’esclavage ne nous fait ni chaud ni froid.»
Entre le représentant de l’IRA et les soutiens de Ould Khattry est apparu une divergence de taille qui, par moment, a pris des allures de disputes dans la salle. Le premier a présenté le cas de Khattry comme une discrimination contre les hartani. «Les autorités s’acharnent contre les Hartani car ils n’ont pas de soutiens tribaux.» a dit Birame Ould Dah.

Un des amis de l’ex directeur des procapec a dit qu’il (l’ex directeur) est victime de règlements de comptes politiques parce qu’il était pressenti directeur de campagne du candidat du HCE à la future élection présidentielle. Il a aussi noté que Ould Khattry est le premier à mettre en place une initiative de soutien au HCE dans un village du Trarza.

Pour monter les performances réalisées par Ould Khattry à la tête des procapec, le même monsieur, lui même employé d’une Capec, a donné les chiffres suivants : En 2007, les réseaux procapec disposaient de 29 agences, 400 employés, 51 000 adhèrent. Khattry lui laisse le bilan suivant : 138 000 employés, 54 agences et 1200 employés.

En marge de la conférence de presse l’IRA a rendu publique une déclaration dans laquelle il est fait état d’une triple crise en Mauritanie. Une crise sociale et identitaire concernant le «malaise croissant au sein de la couche haratin qui représente 50% de la population.»
Une crise identitaire, culturelle et de cohabitation qui se manifeste par «une dérive de l’Etat mauritanien dans le sens d’un Etat ethnique. Enfin, une crise spirituelle et morale.

Khalilou Diagana

source : Le Quotidien de Nouakchott
Dimanche 11 Janvier 2009 - 17:32
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543