Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

L’Etat met fin à la convention des logements pour ses agents


L’Etat met fin à la convention des logements pour ses agents
Selon des sources bien informées, l’Etat a décidé de mettre fin à toutes les conventions de logements qui coûtait au trésor public 2 milliard UM auxquelles il substitue des indemnités versées directement sur les salaires de ses agents.

Cette mesure qui entre en vigueur pour compter février 2010 vise à alléger l’Etat, par rapport aux dépenses allouées au logement des fonctionnaires et à assainir ce secteur, ainsi que celui de la fonction publique.

Après la clôture des travaux d’une commission ministérielle chargée de faire l’état des lieux des dépenses du secteur du logement, le ministère des finances a adressé des lettres de résiliation de conventions de logements à tous ses fournisseurs d’immobilier.

Selon une source proche de ce dossier, au cours de ses travaux, cette commission a pu mettre à jour une situation de gestion qualifiée de « catastrophique » du logement où plus de 50% des dépenses sont détournées par l’entremise de logements fictifs au profits de personnels fictifs ou ayant déjà été admis la retraite. 67 anciens ministres ont continué à tirer, de façon illicite, avantage des logements de l’Etat et autres faveurs matérielles, jusqu’à décembre 2009. En plus de cela, cette commission a pu découvrir l’existence de 7000 emplois fictifs pris en charge par l’Etat.

L’Etat procédera au payement d’une indemnité spéciale de logement qui sera versée directement sur le salaire de ses agents en droit d'en bénéficier, variant entre 15000 et 30000 UM.

Ces mesures de bonne gouvernance ont été largement décrite dans la dernière déclaration de politique générale du gouvernement présenté, la semaine dernière par le premier ministre Moulay Ould Mohamed Laghdhaf devant le parlement.


Source: ANI
Mercredi 13 Janvier 2010 - 14:07
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543