Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

L'ex-mari d'Ingrid Betancourt craint qu''elle soit déjà morte'


L'ex-mari d'Ingrid Betancourt craint qu''elle soit déjà morte'
Après les déclarations des autorité colombiennes sur la santé "extrêmement fragile" de l'otage franco-colombienne", Fabrice Delloye se demande si Bogota ne dispose pas "d'informations que nous n'avons pas et s'ils ne sont pas en train d'ouvrir le parapluie"

L'ex-mari d'Ingrid Betancourt, Fabrice Delloye, a déclaré samedi 29 mars, craindre que l'otage franco-colombienne "soit en train de mourir, ou soit déjà morte", après des déclarations alarmistes de Bogota sur son état de santé.

"J'ai peur qu'Ingrid Betancourt soit en train de mourir ou soit déjà morte. Ce qui m'angoisse le plus, c'est la déclaration du gouvernement colombien, je me demande s'ils ne disposent pas d'informations que nous n'avons pas et s'ils ne sont pas en train d'ouvrir le parapluie", a dit Fabrice Delloye.

"Une ouverture"

Le gouvernement colombien a affirmé jeudi soir que si Ingrid Betancourt, qui souffre d'une hépatite B récurrente, était libérée, il était prêt à un accord humanitaire et à "réduire au minimum" ses exigences pour relâcher des guérilleros des Farc.

"Nous voulons interpréter les déclarations de Bogota comme une ouverture", a déclaré Olivier Roubi le vice-président de la FICIB (Fédération internationale des comités de soutien à Ingrid Betancourt) espérant que le président colombien Alvaro Uribe "ne ferait rien pour contrer certaines initiatives en cours" pour la libération de l'otage. Il a notamment fait référence au plan récemment présenté à Paris par l'ex-otage et ancien sénateur Luis Eladio Perez, où la France joue un rôle "crucial", notamment pour l'échange de prisonniers.

Ingrid Betancourt est très malade

La santé d'Ingrid Betancourt, prisonnière de la guérilla colombienne depuis six ans, est "extrêmement fragile", a estimé vendredi une source officielle colombienne.

"Selon des informations de la police, de l'armée et du ministère de la Défense, nous avons établi qu'Ingrid Betancourt est très malade et que son état de santé est extrêmement fragile", a indiqué cette source à l'AFP.

Olivier Roubi, s'est déclaré "optimiste et persuadé qu'Ingrid Betancourt était toujours vivante".(avec AFP)

Source: nouvel obs
(M)
Samedi 29 Mars 2008 - 20:07
Samedi 29 Mars 2008 - 20:15
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 588