Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication










AVOMM

La Mauritanie se prépare à recevoir le vaccin anti covid-19


Le représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en Mauritanie, Dr. M Abdou Salam Guèye a accordé un entretien à l’AMI au moment où la Mauritanie se prépare à recevoir le vaccin anti covid-19 pour faire face à la deuxième vague de la pandémie.

Dans cet entretien, le représentant de l’OMS indique que la Mauritanie, avec la vision de ses autorités, a très tôt, commencé à réfléchir à l’acquisition de vaccins. Ainsi, a-t-il dit, il y quatre mois, nous nous sommes réunis avec les autorités pour leur expliquer la situation par rapport aux vaccins dont peu étaient arrivés en phase trois.

Dr. M Abdou Salam Guèye a précisé que le gouvernement mauritanien a récemment adressé un courrier à l’international pour faire état de sa disposition à travailler pour arrêter la pandémie, notamment par la vaccination , soulignant que cette lettre importante a montré aux organismes de recherche, notamment GAVI, OMS, CEPI et UNICEF que le pays est déterminé à combattre la pandémie.

« Je dois cependant souligner que les vaccins ont un coût, nécessite une logistique pour être administrés et la Mauritanie s’y prépare » a affirmé le représentant de l’OMS.

Dr. M Abdou Salam Guèye a assuré que la réponse à la Covid-19 en Mauritanie s’est articulée sur la communication des risques et l’engagement communautaire, la prévention et le contrôle des infections, les tests au niveau des laboratoires, la surveillance, la prise en charge des cas, la surveillance des frontières, la logistique, l’administration et la réponse aux impacts sociaux-économiques.

Pour faire face à la seconde vague de la pandémie, il a cité cinq priorités sur lesquelles la Mauritanie et l’OMS vont agir très vite. Il s’agit ; selon lui, de la détection et de la prise en charge des membres du personnel de santé et la détection dans l’ensemble de la population. » Sur ce plan, je dois souligner que la Mauritanie est, aujourd’hui, en Afrique, l’un des pays qui fait le plus de tests » a remarqué le représentant de l’OMS.

Dr. M Abdou Salam Guèye a assuré que l’OMS accompagne le gouvernement mauritanien qui fait actuellement beaucoup d’efforts pour améliorer la prise en charge des cas. Il révélé que la prise en charge des cas graves n’est pas parfaite. Mais, poursuit il, le gouvernement fournit les efforts nécessaires pour qu’il y ait le moins de décès possibles.

Le représentant de l’OMS invite les mauritaniens à se protéger contre la pandémie en respectant les gestes barrières, en réduisant les regroupements autant que possible, en portant les masques et en se lavant les mains avec du savon.

Source : Le Calame
via Kassataya
Jeudi 10 Décembre 2020 - 19:29
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 556