Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le président Wade : «Je ne suis pas venu avec une solution à la crise mauritanienne mais pour écouter les parties concernées»


Le président Wade : «Je ne suis pas venu avec une solution à la crise mauritanienne mais pour écouter les parties concernées»
Selon le reporter de l’ANI sur place, le président sénégalais, Me Abdoulaye Wade a indiqué qu’il n’est pas venu avec une solution clé en main pour une sortie de la crise mauritanienne mais seulement pour écouter les parties concernées et connaître leurs positions.

Me Wade a fait cette déclaration lors de sa réponse au mot de bienvenue du président du RFD, M. Ahmed Ould Daddah.

Il est à noter que le président sénégalais venait de rencontrer quelques heures plus tôt l’ancien président du HCE, Mohamed Ould Abdel Aziz.


Source: ANI
Jeudi 14 Mai 2009 - 21:58
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Xmandiallo le 15/05/2009 01:17
Wade qui n'arrive pas à régler les problèmes sénégalais, comment peut-il régler les problèmes de la Mauritanie qui sont plus complexes que les leurs.
Comment peut-on repporter des élections à une semaine du scrutin, et les dépenses des différents candidats, comment ils pourront les rembourser, et la mobilisation de tout un peuple tiennent -ils compte de ça. Nous voulons tous des solutions pour vivre dans la paix, nous voulons retrouver la sécurité de ce pays, nous voulons une démocratie qui n'existe pas encore et qu'on crie sur tous les toits, mais pas de la manière de Wade et Jean ping.

2.Posté par malvara le 15/05/2009 06:27
Nous aurons alors la démocratie à la manière d'un général! A qui profite le maintien du calandrier électoral voulu par les putschistes?

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 555