Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Loi d’orientation : OLAN proteste devant le ministère de l'Education nationale


L’organisation pour l’officialisation des langues nationales Pulaar, Soninke et Ouolof (OLAN) a tenu, ce vendredi 14 avril, à 10 heures, devant le ministère de l’éducation et de la réforme du système éducatif, un sit-in pour protester contre la loi d’orientation que ledit ministère a concoctée dans la foulée des journées nationales de concertations de juillet 2021.

Les participants à cette manifestation appelaient à l’officialisation et l’introduction des langues nationales Pulaar, Soninké et Ouolof dans le système éducatif au même titre que l’arabe, comme ils réclament une « équité culturelle et linguistique » dans le pays.

Parmi les manifestants, on remarque ceux qui avaient conduit les classes lors de la phase d’expérimentation des années 80 dont la réussite est attestée.

Pour cette organisation, le projet de texte que le ministre a préparé est en porte-à-faux avec les recommandations consensuelles des assises nationales sur l’éducation. Au lieu de corriger les injustices dont sont victimes les trois langues depuis l’indépendance, il « vient parachever la suprématie de la langue arabe sur les autres, et d’acter l’inégalité culturelle de façon juridique », écrit OLAN dans un communiqué distribué à cette occasion.

Et pour étayer son assertion, elle ajoute : « à l’école, l’enfant locuteur du Hassaniya aura un droit garanti par une loi d’être favorisé devant ses compatriotes non locuteurs de cette langue ».

Aussi OLAN dénonce-t-elle un projet de « domination multidimensionnelle dangereusement bien réfléchi » et qui pourrait, s’il est adopté, « effacer purement et simplement les autres langues et les cultures qu’elles véhiculent ».

Dans sa déclaration, OLAN réclame, entre autre, l’annulation pur et simple du projet de loi d’orientation présenté par le ministère, l’adoption d’une loi officialisant toutes les langues nationales, une égalité linguistique dans tous les domaines de la vie publique, l’implication de tout mouvement œuvrant pour une l’avènement d’une politique linguistique égalitaire...

Rappelons que cette sortie de l’OLAN intervient quelques semaines après une conférence de presse des organisations nationales culturelles Pulaar, Soninké et Ouolof au cours de laquelle elles avaient exprimé leur inquiétude par rapport aux contradictions relevées dans les recommandations des journées de concertations.

Elles avaient saisi le ministère pour attirer son attention et formulé des amendements à introduire dans ledit texte. Nous y reviendrons avec le coordinateur de OLAN, Doro Gueye alias Bobo Loonde.

Source : Le Calame
Lundi 18 Avril 2022 - 03:30
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 562