Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Maroc : Migration Sans Frontières confirme la disparition en mer de plusieurs migrants mauritaniens


L’ONG Migration Sans Frontières a confirmé la disparition de 53 migrants clandestins, dont trois femmes, qui tentaient de rejoindre les côtes espagnoles, via le Royaume chérifien.

La plupart des disparus sont de nationalité mauritanienne, note Migration Sans Frontières. Ils venaient surtout de la zone de Guidimakha dans le Sud mauritanien. Les 53 avaient emprunté la mer, vendredi dernier, à bord d’une pirogue qui a chaviré après avoir heurté « quelque chose ». Les secouristes espagnols et marocains n’ont pas pu retrouver l’embarcation.

Migration Sans Frontières a confirmé l’accident après avoir écouté le témoignage du seul survivant de l’accident qui est actuellement hospitalisé au Maroc. Il s'agit du 54e passager de la pirogue.

L’ONG préfère parler de « disparus » car aucun corps des 53 n’a été retrouvé. Contactées par Alakhbar, des familles des disparus ont confirmé la mort d’au moins 19 occupants de la pirogue. Elles affirment avoir obtenu l’information auprès des passeurs.

Du côté de Nouakchott, les autorités mauritaniennes sont entrées en contact avec leurs homologues marocaines pour recueillir plus de détails sur les passagers de la pirogue.

Ce vendredi, l’ONG (mauritanienne) pour le sport et la culture a organisé une "prière de l’absent" en mémoire des disparus.


Source : Alakhbar
Samedi 19 Janvier 2019 - 12:28
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 550