Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie: 10 hommes emprisonnés après une fête présentée comme un «mariage gay»


Le parquet de Nouakchott a placé en détention provisoire 10 jeunes Mauritaniens, inculpés «d'actes contraire à la morale» après la diffusion d'images d'une cérémonie présentée comme le premier «mariage gay» de cette république islamique d'Afrique du nord-ouest interdisant les comportements homosexuels.

Les 10 jeunes gens avaient participé le 11 janvier à une cérémonie dont les images ont circulé sur les réseaux sociaux et dans la presse locale et de pays voisins comme le Sénégal, qui évoquaient le premier «mariage gay» de Mauritanie. Ils ont été interpellés une semaine plus tard. La date du procès n'est pas connue.

Une enquête a permis de conclure que cette fête était en fait «la célébration de l'anniversaire d'un homosexuel à laquelle il n'avait invité que ses semblables», a expliqué à la télévision un commissaire de police, Mohamed Ould Nejib.

Arrêtés «pour les besoins de l'enquête», ils sont tous de nationalité mauritanienne et employés comme «travailleurs domestiques» à Nouakchott.

L 'article 308 du code pénal, basé sur la charia, interdit les comportements homosexuels entre musulmans majeurs, qualifiés d'«actes contre-nature», et les punit de mort s'il s'agit de deux hommes.

Mais on «ne connaît aucun cas de personnes emprisonnées ou condamnées à mort en 2018 pour comportement homosexuel», selon l'ONG Human Rights Watch.

Source : Libération
Mercredi 29 Janvier 2020 - 13:15
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 553