Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Mauritanie - Ce qu’il faut retenir du verdict du procès de la décennie


Le tribunal spécial chargé de juger les délits de la corruption, a rendu lundi son verdict à propos de ce qu’on appelle le dossier de la décennie.

L’ancien président Mohamed ould Abdel Aziz a été condamné à 5 ans d’emprisonnement ferme et la confiscation de tous ses droits civiques.

Les deux anciens premiers ministres, Yahya O. Hademine et Mohamed Salem O. Béchir tout comme l’ancien ministre du pétrole, de l’énergie et des mines, Taleb Abdi Vall et l’ancien directeur général de la SNIM Mohamed Abdallahi O. Oudaa ont été acquittés et la saisie de leurs biens levée.

L’ancien directeur général de la SOMELEC, Ahmed Salem O. Brahim Vall (El Mirkhi) s’est vu confisqué ses droits civiques et ses biens confisqués pour enrichissement illicite.

Yacoub Ould Al Attig a été condamné à deux ans de prison, dont 6 mois fermes, et à la confiscation des biens relatifs au délit de recel de produits criminels.

Mohamed O. Daf a été condamné à deux ans de prison dont six mois fermes et à une amende de 50.000 ouguiyas.

Mohamed O. Moussabou, gendre de l’ancien président de la république, s’est vu confisqué les biens se rapportant au délit de recel tout comme ses droits civiques.

Mohamed Lemine O. Bowbatt a été condamné à deux ans de prison avec sursis et à une amende de 50.000 ouguiyas.

Le tribunal a relaxé un autre accusé dans le dossier de la décennie, Mohamed Lemine O. El Wekay.


Source : Saharamedias.net (Le 04 décembre 2023
Mardi 5 Décembre 2023 - 16:15
Mardi 5 Décembre 2023 - 16:17
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 584