Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Mauritanie – Echos de la campagne pour la présidentielle 2024


Le marathon de la campagne pour l’élection présidentielle du dimanche 29 juin 2024 a été lancé vendredi à 00 heure.

Voici les échos d’un événement parti sur les chapeaux de roue.

Ciblant Nouakchott en premier, le candidat Mohamed Ould Ghazouani, qui a lancé sa campagne dans une cité réputée traditionnellement frondeuse, s’est adressé aux jeunes, en proposant une action visant « l’intégration, la formation et les loisirs » grâce à la création d’une institution spécialement dédiée aux défis posés par la politique de gestion de cette frange de la population, accablée par le chômage. »

Dans le même temps, Biram Dah Abeid, candidat de la coalition « Biram 2024 » se trouvait à Wompou, dans le Guidimakha, où il a tenu un

meeting populaire, au cours duquel il a vivement dénoncé la politique de tous les régimes précédents, à l’origine de la situation de crise

que traverse la Mauritanie depuis plusieurs dizaines années, et décliné un projet de société capable de mettre le pays sur les rails du développement, grâce à la fin des privilèges de naissance.

Ayant jeté son dévolu sur Nouadhibou, grande métropole du Nord, le candidat Bâ Mamadou Bocar a présenté un programme « qui touche à tous les enjeux auxquels la Mauritanie fait face : les différentes formes d’injustice que subit le peuple depuis plusieurs décennie, le problème crucial de l’unité nationale, la question du passif humanitaire, l’officialisation des langues nationales ».

Le candidat de Tawassoul, première force de l’opposition parlementaire, Hamadi Sid’El Moctar, était également à Nouadhibou, d’outre il a appelé «à la mobilisation des jeunes pour créer les conditions du changement ».

Quant au candidat indépendant, Dr Outouma Antoine Soumaré, il a débuté sa campagne à Tarhil, une des zones périurbaines les plus défavorisées de Nouakchott, pour délivrer un message fort critique, sur les conditions de vie des populations et « solliciter la confiance des mauritaniens, en vue d’éradiquer la corruption ».

Source : Le Calame (Mauritanie)
Dimanche 16 Juin 2024 - 13:23
Dimanche 16 Juin 2024 - 13:29
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 591