Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

Ousmane SARR, président

Demba Niang, secrétaire général
Secrétaire général Adjt; Demba Fall

Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Mariame Diop
adjoint Ngolo Diarra

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Conseillers; Kane Harouna
Hamdou Rabby SY










AVOMM

Mauritanie : Lô Goumo s’interroge sur la concertation nationale sur la situation de l’enseignement


La concertation régionale avant la concertation nationale à Nouakchott sur la situation de l’enseignement ne laisse pas indifférent le porte-parole de l’UFP Lô Gourmo qui s’interroge sur l’opportunité de ces rencontres à quelques semaines d’une concertation nationale ouverte aux partis politiques dont l’une des thématiques principales est relative au système éducatif.

C’est une interrogation légitime de l’UFP, un des principaux partis de l’opposition qui fait partie de l’opposition parlementaire, très active au niveau de la coordination parlementaire initiatrice de la feuille de route de la prochaine concertation nationale, approuvée par le président mauritanien.

Sur sa page Facebook,le porte-parole de l’UFP est dubitatif sur la concertation sectorielle de l’éducation nationale à quelques semaines d’un dialogue national qui fait l’unanimité des partis politiques et dont l’un des points importants concerne la situation de l’enseignement.

Pour les observateurs aucun parti participant à ces assises ne doit pas être dupe du double jeu du pouvoir qui consiste à faire croire son adhésion à la feuille de route et d’exclure la société civile et parallèlement d’ouvrir une autre concertation sur une question aussi cruciale qui concerne l’éducation nationale.

Pour éviter un tel piège, le juriste mauritanien propose un ajustement rapide de cette initiative du ministère. Dans le cas échéant c’est l’esprit du futur dialogue qui risque d’être affecté selon les propres termes de Lô Gourmo. C’est une analyse pertinente à laquelle devront répondre les autres participants pour accorder leurs violons avant l’ouverture du dialogue national.

Cherif Kane
Kassataya
Vendredi 22 Octobre 2021 - 16:30
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 559