Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Mauritanie - Présidentielle à M’Bagne : Les élus et cadres mettent la main à la poche


La campagne présidentielle bat son plein au niveau du département de M’Bagne. Même si les grands meetings tardent à démarrer, le coordinateur départemental, Bâ Adama Moussa et les coordinateurs communaux dont Dr. Abou Deh sont à pied d’œuvre. Aussi après leur arrivée sur place, ils ont tenu des réunions avec les responsables des structures locales, les élus et cadres du parti INSAF et ceux de la majorité présidentielle. L’objectif était de définir un cadre de travail, des stratégies de sensibilisation et de mobilisation des moyens.

Pour ce dernier point, les élus et cadres du département ont décidé de mettre la main à la poche pour la réussite de la campagne. Ils veulent faire le meilleur score de toute la vallée. Ouvrant le bal, Hamaza Thiam, Dg de la SNDE annonce qu’il prend en charge l’ensemble des frais des quatre communes. Ainsi, quelques jours après cette annonce, il décaisse d’abord 6,8 millions d'anciennes Ouguiya, puis 10 millions d’Ouguiyas.

De son côté, Hassane Seck, maire de M’Bagne dégaine 1 million d’Ouguiya. Ils seront suivis par le député Amadou Moctar Niang, avec 3 millions d’Ouguiya et Guisset Mamadou, directeur des infrastructures, à la zone franche de Nouadhibou, avec 2 millions d’Ouguiyas. Ce dernier a déjà organisé un meeting de sensibilisation à Winding, dans la commune de M’Bagne. Arrive enfin Sarr Alassane Djibril, chef service visite conteneurs du port de l’Amitié, un tout nouvel acteur politique, natif de Sorimalé. Il a déposé un million d'Ouguiyas et loué, pour 20 jours, 2 Toyota Hilux et 2 Toyota TX et pris en charge les frais de carburant et divers, pour 60000 MRU. Sarr a pris l’engagement de prendre aussi en charge tous les frais de sensibilisation et de mobilisation des jeunes dans l’entité Pété Pendnjour (déplacement, soirées artistiques par des troupes folkloriques…). Selon ses proches, il reste à la disposition de tous les coordinateurs départemental et communal (Niabina.Garlol) pour parer à toutes les éventualités.

Selon nos sources, l’ensemble des moyens ainsi décaissés seront logés dans une cagnotte destinée à la prise en charge de toutes les manifestations entrant dans le cadre de la campagne. La question que les observateurs se posent est de savoir si les importants moyens ainsi dégagés – et ce n’est certainement pas fini, l’implication des acteurs sur le terrain, feront l’affaire, comme on le dit.

Signalons enfin que dans le cadre de l’accueil du président candidat à Aleg, ce 20 juin, une délégation de près de 300 personnes se rendra dans cette ville depuis M’’Bagne et Nouakchott. A cet effet, une enveloppe de 700 mille MRU a été remise par le coordinateur départemental aux maires des quatre communes du département. Après le déjeuner à M’Bagne, le cortège des acteurs politiques, des militants et sympathisants s’ébranlera vers la capitale régionale, des porte-paroles présenteront les doléances des populations du département parmi lesquelles le désenclavement de certaines contrées et zones de production, la réhabilitation du pont de Dabbe, les problèmes récurrents de l’état-civil. Il faut noter aussi l’expropriation des terres de Garlol, réapparue, quelques semaines avant l’ouverture de la campagne électorale, ce qui an mis mal à l’aise les acteurs politiques de tout le département.

Comme on le voit, les élus et cadres de la Moughataa rivalisent en contributions pour le succès de leur candidat, Mohamed Cheikh Ghazwani. L’engagement avait été pris depuis fin 2023, lors d’une audience avec le président du parti INSAF, le 24 novembre 22 et réitéré lors du méga meeting, organisé à M’Bagne, le 25 décembre, les acteurs politiques avaient promis de taire leurs divergences et d’unir leurs forces pour en quelque sorte « bouter l’opposition hors de leur département ».


Source : Le Calame (Mauritanie) - Le 20 juin 2024
Vendredi 21 Juin 2024 - 15:09
Vendredi 21 Juin 2024 - 15:10
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 591