Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie : l’opposition relance la cohabitation au cœur des présidentielles


Pour contrecarrer l’appel du parti au pouvoir à une marche contre l’incitation à la haine diffusée sur les réseaux sociaux en particulier l’opposition rétorque par un dialogue national sur la difficile cohabitation entre les différentes composantes du pays.

Le FNDU entend poser dès maintenant les bases de son programme pour l’unité nationale et la cohésion sociale pour avril prochain. L’opposition tient à marquer ce début de nouvelle année en s’attaquant au cœur des maux de la société mauritanienne. Autrement dit la question nationale écornée depuis l’indépendance du pays. C’est cette négligence des différents locataires du palais de Nouakchott qui fait que les communautés nationales se regardent comme des chiens de faïence.

Longtemps critiqué par les observateurs pour cette absence de polémiques le FNDU se rattrape à quelques mois des présidentielles pour initier un dialogue national d’abord pour contrecarrer le parti au pouvoir dans une démagogie de proposer une marche contre l’incitation à la haine diffusée ces derniers temps par les réseaux sociaux.

Et ensuite l’opposition démocratique entend poser les jalons d’un programme électoral inclusif. A quelques mois de ce scrutin elle entend se positionner dès maintenant et relancer ainsi le débat sur la cohabitation.

Et au-delà c’est l’instauration d’un Etat de droit qui est pointée au moment où le président de l’IRA détenu en prison depuis des mois est libre. C’est plus la victoire de son avocat et celle des organisations nationales et internationales des droits de l’homme.

Cherif Kane

Coordinateur journaliste



Source : Kassataya
Mercredi 2 Janvier 2019 - 01:02
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 550