Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie: levée de la restriction de l’inscription au supérieur


Le gouvernement mauritanien a levé la mesure restrictive de l’inscription aux universités du pays et qui a provoqué un tollé de protestations et de violences policières, a-t-on appris de source officielle mercredi à Nouakchott.

Ainsi, le Comité ministériel chargé d’examiner le système éducatif a décidé d’ouvrir l’inscription à tous les âges, lors d’une réunion mercredi à Nouakchott sous la direction du premier ministre, Ismail Bedda Cheikh Sidiya.

Des centaines de bacheliers étaient privés d’inscription au supérieur pour avoir dépassé l’âge de 25 ans fixé récemment comme limite maximale.

Cette limitation a déclenché des manifestations quotidiennes devant le ministère mauritanien de l’Enseignement supérieur, au cœur de Nouakchott.

Des manifestations violemment réprimées par la police qui a blessé plusieurs participants à coups de bâtons et de fouets.

Les violences policières, tout comme la décision restrictive, ont été fortement dénoncées par les parents d’élèves, les organisations de droits et les leaders d’opinion, en plus des partis d’opposition et de nombreux parlementaires de la majorité.

-APA/ MOO/Dng/APA



Source : Apanews
Dimanche 10 Novembre 2019 - 19:52
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 552