Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

Ousmane SARR, président

Demba Niang, secrétaire général
Secrétaire général Adjt; Demba Fall

Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Mariame Diop
adjoint Ngolo Diarra

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Conseillers; Kane Harouna
Hamdou Rabby SY










AVOMM

Nicolas Sarkozy condamné à un an de prison ferme


Jeudi 30 septembre, le tribunal correctionnel de Paris a rendu sa décision dans le procès de l’affaire Bygmalion.

Nicolas Sarkozy a été reconnu coupable de complicité de financement illégal de campagne électorale. Il a été condamné à un an de prison ferme, une peine aménageable en détention à domicile. L’ex-président, absent lors de l’audience, fait appel a annoncé son avocat.

Ce jeudi 30 septembre 2021, sonnait l’heure du jugement pour Nicolas Sarkozy, cette fois dans le dossier Bygmalion.

Le tribunal a rendu sa décision dans l’affaire des dépenses excessives de sa campagne présidentielle de 2012, presque deux fois supérieures à leur plafond légal, et a reconnu l’ex-président coupable de financement illégal de campagne électorale. Il a été condamné à un an de prison ferme. Cette peine est aménageable.

Vers midi, son avocat a annoncé que Nicolas Sarkozy allait faire appel de sa condamnation.

Treize autres prévenus ont été reconnus coupable de complicité. Ils ont été condamnés à des peines allant de deux à trois ans de prison.

« Ce n’était pas sa première campagne »

L’ancien chef de l’État, "a poursuivi l’organisation de meetings"​, après avoir été "averti par écrit du risque de dépassement" ​du plafond légal, a dit la présidente. "Ce n’était pas sa première campagne, il avait une expérience de candidat"​, a poursuivi la magistrate.

Au sortir de l’audience, directeur-adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 a déclaré : "À l’heure où je vous parle, mon état d’esprit, c’est de ne pas faire appel. J’en ai marre. Je suis fatigué de tout ça." ​Il a été condamné à trois ans de prison, dont deux ferme.

Nicolas Sarkozy, en mars 2021, était devenu le premier ancien président de la Ve République condamné à de la prison ferme. Une peine de trois ans d’emprisonnement dont deux avec sursis avait été prononcée pour corruption et trafic d’influence dans l’affaire dite des "écoutes"​. Il a fait appel.

Ouest-France
Jeudi 30 Septembre 2021 - 22:09
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 559